Presse : le Süddeutsche Zeitung vend son siège

L'éditeur du quotidien bavarois de renom vend son siège social pour faire des économies.

Cette décision est un nouveau signal de la gravité de la crise qui secoue la presse quotidienne en Europe. Car la décision de l'éditeur allemand revient tout bonnement à réaliser du capital pour subvenir aux dépenses courantes, ce que la direction du Süddeutsche Zeitung traduit par "assurer sur la durée des liquidités à l'entreprise". Il faut dire que l'éditeur est confronté à une situation difficile : une perte de 80 millions d'euros en 2002 qui l'a conduit à planifier la suppression de 1.000 de ses 5.375 emplois d'ici la fin de l'année et l'arrêt de nombreux suppléments régionaux. Suite à la vente du siège de leur entreprise, les salariés de la rédaction ainsi que les équipes administratives du groupe devront donc réduire leur train de vie pour s'installer en banlieue, non loin de l'imprimerie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...