Xerox dresse le bilan de son exercice 2003

Sur le dernier exercice, Xerox a réalisé plus de 360 millions de dollars de bénéfices pour un chiffre d’affaires de plus de 15,7 milliards de dollars, tout en générant un cash flow d’exploitation de 1,9 milliards de dollars et en réduisant la dette de 3 milliards de dollars.

« Nous avons une stratégie de développement claire et réalisable, capable d’offrir les résultats que nos actionnaires méritent» déclare la présidente de l'entreprise, Anne Mulcahy. Un nombre croissant de clients importants font de Xerox Corporation (NYSE: XRX) leur partenaire de prédilection en termes de technologie et de service. Le chiffre d’affaires et la part de marché augmentent dans les domaines de croissance ciblés par Xerox. L’association de ces mesures clés avec une discipline soutenue en matière de coûts, un fond de roulement excellent et une dette en réduction, permet que « où que l’on regarde, les résultats sont positifs », a expliqué Anne M. Mulcahy, Présidente et Chief Executive Officer de Xerox aux actionnaires réunis lors de l’assemblée générale annuelle de l’entreprise. « Notre modèle commercial a été testé et il produit des résultats constamment prévisibles et en hausse. » précise-t-elle. Xerox a réalisé plus de 360 millions de dollars de bénéfices pour un chiffre d’affaires de plus de 15,7 milliards de dollars en 2003, tout en générant un cash flow d’exploitation de 1,9 milliards de dollars et en réduisant la dette de 3 milliards de dollars. Dans le même temps, la société a poursuivi ses investissements sur des segments clés du marché – le bureau numérique, la production numérique, la couleur et les services – et « ces investissements sont en train de porter leurs fruits ». Plus de la moitié des revenus de Xerox l’an passé – et 55 % de ceux du premier trimestre de cette année – proviennent d’offres lancées dans les deux dernières années. Anne Mulcahy a souligné les relations avec des entreprises telles que Cingular, Consolidated Graphics, Citigroup ou Accenture, qui s’appuient sur les systèmes et services à forte valeur ajoutée de Xerox. Les offres combinées permettent une gestion intelligente des documents : les utilisateurs peuvent consacrer plus de temps au contenu et se préoccupent bien moins de considérations technologiques. Avec Accenture, Xerox Europe travaille sur la conversion de 56 millions de documents médicaux sous forme numérique, puis à les charger dans un système personnalisé d’extraction afin de faciliter le stockage et l’accès en toute sécurité aux documents critiques. En outre, les nouvelles technologies permettent des gains de parts de marché sur des secteurs stratégiques. Par exemple, l’année dernière la société a remporté 2 points de part de marché aux États-unis dans les domaines des copieurs et systèmes multifonctions numériques et 1 point de part de marché dans le noir & blanc. En Europe, Xerox est N°1 dans les domaines des copieurs couleur de bureau et des systèmes multifonctions avec 34 % de part de marché. Xerox demeure le premier fournisseur de systèmes numériques de production pour l’impression et l’édition à la fois en couleur et en noir & blanc, aux USA et en Europe. Selon les données de part de marché sur l’ensemble de 2003, Xerox détient 51 % de part de marché du marché couleur de production aux USA. « Nous sommes le moteur de la nouvelle économie de l’impression », déclare Anne Mulcahy. « Nos clients imprimeurs s’appuient de plus en plus sur les presses numériques de production Xerox DocuColor iGen3 pour alimenter la croissance de leurs affaires. » La Présidente a également présenté les dernières publicités télévisuelles de Xerox, créées pour soutenir trois domaines de croissance dans lesquels Xerox bénéficie « d’une opportunité exceptionnelle » : l’impression couleur, l’impression à la demande et l’archivage numérique. La publicité “la plus rapide à moins de” met l’accent sur l’imprimante couleur Phaser 8400, à partir de 999 euros, la seule imprimante du marché à produire 24 pages couleur ou noir & blanc par minute. « Nous avons une stratégie de croissance claire et réaliste, qui offre les résultats que vous méritez » rappelle Anne Mulcahy. « Chez Xerox, personne ne souhaite être ‘suffisamment bon’. Nous sommes sur la voie de la splendeur, rien de moins. » Toujours lors de l’assemblée générale annuelle, les actionnaires ont approuvé l’élection de 11 membres du conseil d’administration de Xerox : Glenn A. Britt, Richard J. Harrington, William Curt Hunter, Vernon E. Jordan Jr., Hilmar Kopper, Ralph S. Larsen, Anne M. Mulcahy, N.J. Nicholas Jr., John E. Pepper, Ann N. Reese, et Stephen Robert. Plus de 90 % du conseil d’administration de Xerox est considéré comme indépendant. Les actionnaires ont également ratifié le choix de PricewaterhouseCoopers LLP comme audit indépendant de la société pour 2004 ; approuvé l’adoption du programme 2004 de stimulation des performances ; et approuvé le programme de rémunération par action des administrateurs non salariés.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...