Papier : coup de théâtre dans la reprise de Portucel

Le gendarme de la bourse de Lisbonne attribue 55% des droits de vote à Semapa, ce qui obligera le cimentier à lancer une OPA sur la totalité du capital du papetier.

Décidément, la reprise de Portucel n'aura pas été sans mal. En Avril dernier, Semapa avait repris au gouvernement portugais 30% du capital du papetier. La Commission du marché des valeurs mobilières (CMVM) vient cependant de lui attribuer 55% des droits de vote, en lui affectant les 25% que l'Etat portugais possède encore via la Sonae. En partant du principe que les 30% du capital encore détenus par Sonae (qui donnent droit à 25% de droits de vote)l'étaient en fait pour le compte pour le compte de Semapa. Ce dernier a précisé qu'il était en désaccord avec la décision de la CMVM et qu'il se réservait le droit de réagir par tous les moyens légaux.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...