Du papier à base de fibres de... bananier

La fibre de bananiers, nouvelle matière première alternative pour l'industrie papetière ?

C'est en tout cas ce que propose un industriel australien Transform Australia, qui finalise la construction d'une machine à papier capable de produire 10.000 tonnes de papier par an à partir ce cette matière première. Ce, en exploitant le faux tronc du bananier, une matière première particulièrement abondante et jusqu'alors considérée comme un déchêt. Car pour produire un régime de 40Kg de bananes, la plante produit un tronc de... 250 kg ! A partir d'une machine à papier expérimentale, l'industriel australien a pu démontrer que le papier produit était 300 fois plus résisitant qu'un papier classique. Sachant que la production de la pâte en amont n'exigerait ni eau, ni produits chimiques ! Utilisé pour la fabrication de carton, de sacs en papier, de cartes de visites..., le seul hic du produit réside toutefois dans son apparence : un rendu beige, fibreux et texturé. Non substituable aux papiers classiques, le papier à base de pâte de bananier constituerait finalement une bonne alternative à certains papiers de création.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...