Social : Quebecor World dénonce le harcèlement syndical et les déclarations trompeuses

Quebecor World rejette vigoureusement les allégations de pratiques de travail déloyales publiées dans un communiqué de presse d’origine syndicale.

Ces allégations fausses et trompeuses, ainsi que d’autres tactiques, ont pour objet de dénigrer Quebecor World et ses employés et de harceler la clientèle. Les affirmations lancées par le syndicat aujourd’hui constituent un autre exemple de la campagne menée par les dirigeants syndicaux dans le cadre de leur campagne de syndicalisation dont le seul objectif, tel qu’énoncé publiquement par les dirigeants du syndicat est d’augmenter le nombre des syndiqués. Le syndicat tente de forcer la Société à renoncer aux droits que lui confère la législation dans les cas de tentatives d’implantation syndicale et de l’obliger à retirer à ses employés américains leur droit légal et démocratique de voter au scrutin secret sur la question de la syndicalisation. Quebecor World n’acceptera pas d’être forcée de renoncer aux droits que la loi lui reconnaît, ni au droit de ses employés à un scrutin secret pour choisir leur représentation syndicale. Quebecor World entretient de solides relations avec les membres syndiqués de son personnel et c’est l’une des entreprises les plus largement syndiquées de l’industrie de l’imprimerie. Environ un tiers de ses employés aux Etats-Unis, soit plus de 7 000, sont syndiqués. Ceci se compare à un pourcentage d’environ 12 % d’employés syndiqués pour les secteurs public et privé aux Etats-Unis. Quebecor World s’est toujours conformée à la législation du travail et continuera de la respecter dans tous les pays où elle est présente. Dans son dernier communiqué de presse, le syndicat annonce que la Société a été trouvée coupable d’enfreindre la loi américaine lors de tentatives d’organisation syndicale des travailleurs. Cette affirmation est fausse et diffamatoire. En outre, le syndicat fait référence à 54 accusations déposées à l’encontre de la Société devant la National Labor Relations Board des Etats-Unis (NLRB). Alors que plusieurs de ces accusations font l’objet d’une enquête, certaines ont déjà été retirées par le syndicat ou rejetées par la NLRB parce que sans fondement. Quebecor World collabore entièrement avec la NLRB et s’attend à faire à nouveau la preuve qu’elle se conforme intégralement aux dispositions de la loi. Quebecor World Inc. (NYSE, TSX : IQW) est l’une des plus importantes sociétés de médias imprimés commerciaux du monde. Elle est un chef de file dans la plupart de ses principaux créneaux : magazines, encarts publicitaires, circulaires, livres, catalogues, imprimés spéciaux et publipostage, annuaires, services prémédias numériques, logistique, listes d'adresses, services techniques et autres services à valeur ajoutée. La Société compte environ 37 000 employés, à l'œuvre dans plus de 160 imprimeries et ateliers de services connexes aux États-Unis, au Canada, au Brésil, en France, au Royaume-Uni, en Belgique, en Espagne, en Autriche, en Suède, en Suisse, en Finlande, au Chili, en Argentine, au Pérou, en Colombie, au Mexique et en Inde.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...