La Commission Européenne donne son feu vert à l’acquisition de Lastra par Agfa

GraphiLine reproduit in extenso, le communiqué officiel de la Commission Européenne, à propos de ce rapprochement entre deux acteurs majeurs du secteur de l'imprimerie.

La Commission européenne a autorisé l’acquisition, par Agfa, de la société italienne Lastra. Cette autorisation fait suite à l’enquête qu’elle a menée dans le secteur du prépresse – qui regroupe les activités préparatoires à l'impression effective de livres, journaux et magazines sur une presse. Les parties à la transaction sont toutes deux actives dans ce secteur, mais avec des priorités et des modèles d’entreprise différents. L’enquête de la Commission a montré que le secteur du prépresse resterait concurrentiel et que l’utilisateur final continuerait à avoir accès à de multiples sources d’approvisionnement, comme à bénéficier d'une innovation technologique constante, qui est un facteur de réussite décisif dans ce secteur. Les produits concernés par la transaction sont les suivants : - les équipements de prépresse utilisés pour préparer les plaques d’impression (par exemple, imageuses film / imageuses de plaques et développeuses de plaques); et - les matières consommables utilisées en prépresse, comme les plaques d’impression et certains produits chimiques. En prépresse, il existe deux manières de transférer une image d’un ordinateur sur une plaque d’impression : - la méthode analogique ou computer-to-film («CtF»); et - la méthode numérique, plus récente, ou computer-to-plate («CtP»). La méthode CtF suppose l’utilisation de plaques analogiques, contre des plaques numériques pour la méthode CtP. La Commission a centré son enquête sur les segments des plaques analogiques et numériques, où les activités des parties se chevauchaient. Dans le cas des équipements, les chevauchements horizontaux étaient mineurs. S’agissant des plaques analogiques, la Commission a conclu qu’en dépit d’une part de marché combinée supérieure à 40 %, la concurrence ne serait pas entravée, du fait de la présence sur le marché d’autres acteurs importants et de l’absence de risque crédible d’effets unilatéraux ou coordonnés. Avant tout, il faut souligner que les plaques analogiques sont vouées à quasiment disparaître ou à demeurer de simples produits de niche, puisque le CtP tend, de plus en plus, à remplacer le CtF. Deuxièmement, le secteur du prépresse se caractérise par une innovation technologique continue et l’interopérabilité de machines et de plaques de différentes marques («systèmes ouverts»). Troisièmement, il se caractérise aussi par ses systèmes de distribution à canaux multiples (forces de vente directes et distributeurs indépendants), des procédures d'appels d'offres impliquant de longues négociations entre clients et fournisseurs concurrents et la conclusion d’offres globales couvrant équipements, plaques et produits chimiques. Au vu de ces facteurs, la Commission a estimé que, pour ce qui est des plaques analogiques, il n'y avait guère de risque d'effets unilatéraux ou coordonnés. Concernant le prépresse numérique, l’enquête de la Commission s’est focalisée sur le segment des applications journaux. La question se posait, en effet, de savoir si la forte position détenue par Agfa comme fournisseur d’applications journaux grâce à sa technologie «en lumière visible» ne serait pas renforcée par l’acquisition d’Astra. La Commission a conclu qu’il était peu probable de voir ce risque se réaliser, essentiellement du fait que, dans le segment des applications journaux, et pour ce qui concerne la technologie en lumière visible, Lastra n’est qu’un acteur marginal de l’EEE. Enfin, la plupart des participants au marché ont estimé que la technologie en lumière visible et la technologie numérique thermique, utilisée par de grands concurrents, étaient directement substituables. Par conséquent, Agfa verra sa technologie en lumière visible effectivement concurrencée par la technologie thermale, de plus en plus appliquée par d'importants fournisseurs.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...