Découvrez les coulisses de la fabrication des Billets de banque... en Suisse

La manifestation professionnelle Banknote Horizons 2004 organisée en mai par KBA-GIORI constitue pourtant une bonne opportunité pour aller regarder dans les coulisses de ce secteur qui représente pour KBA un pôle important depuis des décennies.

L'impression des billets de banque et de papier fiduciaire est un sujet sensible. C'est pourquoi KBA ne communique que très rarement sur ce domaine dont la technologie est dominée à l'échelle mondiale par sa filiale suisse KBA-GIORI. La technique de fabrication des billets de banque modernes, protégés de la contrefaçon, connaît une évolution fulgurante et nécessite un savoir-faire très spécifique. En étroite coopération avec KBA-GIORI, les machines destinées à l'impression des billets de banque sont conçues dans l'usine mère de KBA de Würzburg et fabriquées en Autriche par KBA-Mödling. Même si KBA-GIORI a reçu sur le stand KBA de la drupa de nombreux représentants d'imprimeries nationales ou privées de billets de banque, ce sont plus de 1100 visiteurs qui, depuis 69 pays, ont fait le voyage de Lausanne au cours des quatre semaines de la manifestation Portes ouvertes Banknote Horizons 2004 pour s'informer de l'état le plus récent de la technologie en matière de prépresse, d'impression, de finition, de sûreté et d'assurance qualité dans la fabrication du billet de banque, monnaie imprimée qui reste toujours très demandée malgré la carte de crédit, l'automatisation des opérations bancaires et le porte-monnaie électronique. Autrement dit, on a vu en Suisse pratiquement tous ceux qui, quelque part dans le monde, sont en position de responsabilité en tant que producteurs ou fournisseurs de billets de banque. Pour la toute première fois, KBA-GIORI avait monté dans son show-room du Mont, non loin de Lausanne, au-dessus du lac de Genève, dix machines pour la fabrication complète et intégrée de billets de banque dotés d'une pluralité de signes de sécurité sophistiqués. Les spécialistes ont ainsi pu se convaincre de l'intense activité de développement de cette filiale KBA depuis sa reprise par Koenig & Bauer en 2001. Outre sa nouvelle ligne, la nouvelle génération de machines repose sur une architecture modulaire avec de nombreuses parentés entre des différents produits, en particulier au niveau du margeur, de la réception, des composants électroniques et de la philosophie de commande. La stratégie de KBA-GIORI vise ainsi, en réduisant la diversité des composants, à simplifier la gestion des pièces de rechange chez le client et à faciliter la conduite des diverses machines. Pour Banknote Horizons 2004, KBA-Giori avait créé tout spécialement un spécimen de billet de banque très complexe dédié à Jules Verne (1828 – 1905). Ce "Jules Verne" comportait plus de 90 signes de sécurité dont des éléments uniques comme une image latente au dos du billet.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...