Bertelsmann veut récupérer le plein contrôle de sa filiale d'imprimerie Maul-Belser

25% de son capital est en effet détenu par le groupe de distribution en grand difficulté KarstadtQuelle.

Ce groupe, qui contrôle les enseignes Karstadt et Neckermann ainsi que le vépéciste Quelle et le voyagiste Thomas Cook traverse en effet la plus grave crise de son histoire, avec une perte estimée de 300 millions d'euros en 2004. Une crise qui devrait entrainer près de 9.000 licenciements et la fermeture ou la cession de dizaines de magasins. Dans ce contexte, les 25% que le groupe détient dans l'imprimerie Maul-Belser, contrôlée à 75% par Arvato (Bertelsmann), ne représentent plus que d'indispensables liquidités rapidement mobilisables. Les négociations ont donc commencé entre les deux entreprises. Ironie de l'histoire, elles feront sans doute se rencontrer deux personnes qui se connaissent bien : Gunter Thielen, président de Bertelsmann et... Thomas Middelhof, ancien patron débarqué de Bertelsmann et nouveau président du conseil de surveillance de KarstadtQuelle.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...