Le belge De Persgroep commande trois nouvelles rotatives KBA Cortina

Changement de format et conversion progressive à l'offset sans eau pour le groupe belge de communication.

Début 2004, le groupe de communication belge De Persgroep situé à Asse, près de Bruxelles, avait déjà commandé à Koenig & Bauer ( KBA ) une rotative compacte Cortina sans eau de 48 pages qui sera installée à l'automne 2005 dans une nouvelle usine à Lokeren. Depuis, De Persgroep a décidé de renouveler complètement son parc machines et d'adopter le format berlinois, plus petit, pour ses journaux. Pour remplacer les quatre rotatives offset conventionnelles actuelles, De Persgroep vient de passer commande de trois autres rotatives 48 pages du type KBA Cortina qui seront livrées au cours du printemps et de l'été 2007. Cette importante ligne de Cortina reprendra alors progressivement l'impression des quotidiens et hebdomadaires édités par le groupe, dont Het Laatste Nieuws d'un tirage global d'environ 350 000 exemplaires et DeMorgen (75 000 environ), ainsi que la fabrication d'une multitude d'encarts publicitaires en format tabloïd. Groupe de communication généraliste, De Persgroep développe ses activités dans les secteurs de la presse quotidienne, des magazines, de la télévision, de la radio et de l'internet. En 2003, il a réalisé un chiffre d'affaires de 334,3 millions d'euros en dégageant un résultat de 47,4 millions d'euros, deux tiers environ du C.A. et du résultat étant générés par les publications imprimées. ”L'excellence de la qualité de la KBA Cortina pour l'impression en couleur de journaux et des produits commerciaux ainsi que le surcroît notable de capacités apporté par la très grande rapidité des mises en train grâce aux changeurs automatiques de plaques ont fait de nous des partisans convaincus de la technologie Cortina. Quand il s'est agi de procéder aux investissements indispensables pour remplacer des machines, le choix de cette rotative compacte sans eau en tours de huit fut évident. Avec les gains en termes de qualité et de temps que procurent la Cortina, nous nous donnons les moyens de rapatrier des travaux de type labeur que nous sous-traitions jusqu'ici et de compléter la gamme de nos fabrications par des commandes supplémentaires. Du fait surtout de la gâche minime et de la main d'œuvre réduite que nécessite cette rotative de presse très novatrice, nous escomptons en outre une diminution de nos coûts de fabrication”, explique Jan Moens, directeur technique adjoint. Jusqu'à 160 000 journaux de 48 pages à l'heure Composée de quatre sections, la ligne Cortina sera dotée de douze tours de huit, de douze dérouleurs Pastomat RC avec diamètre de bobine porté jusqu'à 1500 mm, de douze dispositifs de retournement, de quatre superstructures à deux cônes et de quatre plieuses à mâchoires KF 5 avec agrafeuse de cahiers. L'amenée des bobines, le changement de plaques et le lavage des blanchets seront automatiques. De nombreuses possibilités d'extension sous forme de deux sections de 48 pages et de multiples équipements supplémentaires comme un niveau de mixage, des molettes de coupe segmentée, des triangles superposés, des agrafeuses de rubans, des perforations longitudinales et transversales, etc. sont déjà prévues dans la configuration d'origine pour un complément ultérieur. Ces rotatives double laize dotées d'un pupitre de commande de toute dernière génération et d'un PC de diagnostic seront installées sur une dalle en béton et configurées pour une longueur de coupe de 470 mm avec une laize maximale de 1260 mm. Leur vitesse maximale en production atteindra 40 000 tours/h. KBA considère cet investissement d'envergure comme une grande marque de confiance de la part de cette maison de presse belge réputée. Elle y voit aussi une étape décisive dans la percée que l'on espère toujours plus forte du procédé de l'offset sans eau sur le marché de l'impression industrielle des journaux en ce 21ème siècle à la recherche d'un maximum de qualité et d'efficacité.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...