Presse : Le Monde recherche de l'argent frais

Le groupe de presse français prêt à ouvrir son capital à hauteur de 35%.

Confronté à de grosses difficultés financières, le groupe français, qui pourrait perdre 35 millions d'euros cette année, cherche donc à s'adosser à un partenaire financièrement solide. Le nom de Bertelsmann est celui le plus cité "par les milieux autorisés" !

Plus d'articles sur les chaînes :

Val-de-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise