L'imprimerie belge Brepols Graphic Products (BGP) sort de son concordat avec succès

Le tribunal de commerce de Turnhout vient de signifier la fin du concordat de l'entreprise, sans mise en faillite. BGP en profite pour changer de dénomination et devient "Brepols".

Début 2003, alors que la division imprimerie du groupe Brepols, BGI (Brepols Graphic Industries) était liquidée après des mois d'agonie, son pôle agendas et albums photos, BGP était lui placé sous concordat, après avoir repris le pôle reliure de BGI et 90 de ses salariés. Deux ans plus tard, l'entreprise sort donc de son concordat avec succès, ayant su faire face à tous ses engagements et ayant renégocié sa dette avec ses banquiers. La nouvelle société Brepols (ex BGP), dont l'actionnariat est resté inchangé malgré les difficultés, annonce avoir conservé la quasi totalité de ses clients et affiche un certain optimisme sur ses marchés d'agendas, d'albums photos, d'articles de papeterie et de reliure sur mesure, forte de ses 210 salariés et de son chiffre d'affaires de 28 millions d'euros.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...