Barry Hibbert : Polestar n'est pas à vendre !

Le patron du premier groupe d'imprimerie britannique dément les rumeurs selon lesquelles son premier actionnaire souhaiterait sortir de son capital au profit de Quebecor ou R.R. Donneley.

Cela fait quelques semaines en effet qu'une rumeur se répand quant au souhait d'Investcorp de céder les parts qu'il détient dans le capital de Polestar.

Une rumeur qui s'est amplifiée avec le projet de fusion présenté par les imprimeurs hélios allemands Grüner + Jahr et Springer.

Dans ce contexte, Barry Hibbert a tenu à préciser que si Polestar faisait effectivement partie des entreprises pouvant potentiellement être revendues par Investcorp, cette option n'était absolument pas envisagée à court terme par le fonds d'investissement britannique.

Notamment du fait du plan de rationalisation en cours dans l'entreprise, plan qui devrait se pousuivre pendant encore 18 mois.

Si ces explications paraissent logiques, une reprise du géant britannique par Quebecor paraitrait toutefois bien opportune.

Tout d'abord du fait de la situation difficile du canadien outre-Manche suite à la perte d'un client représentant 80% de la charge de travail de son usine de Corby. Un client d'ailleurs raflé par Polestar.

Du fait ensuite de la sous-valorisation actuelle de Polestar, sous valorisation renforcée par le fait que le plan de rationalisation mis en oeuvre par la direction de l'entreprise n'a pas encore donné tous ses fruits, ce qui rendrait l'acquisition d'autant plus attractive.

Affaire à suivre donc...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...