Le JDF devient une réalité à l’imprimerie de Montligeon (61)

Pour la première fois en France une intégration JDF du prépresse au post-presse a pu voir le jour.

L’imprimerie de MONTLIGEON a souhaité fédérer ses fournisseurs autour d’un projet complet de gestion de l’information afin que les différents matériels qu’elle utilise puissent communiquer et échanger les données nécessaires du prépresse au postpresse. Le nouveau standard d’échange JDF et ses applications se sont alors imposés. La mise en place toute récente - d’un flux de travail sécurisé Prinergy de CREO vendu par Fuji Graphic Systems , - d’une plieuse MBO T700 à commande Navigator avec écran tactile et poches motorisées (au travers de l’interface Data Manager, permettant l’inter connectivité avec le prépresse) - et d’une encarteuse MULLER MARTINI Prima Plus avec système Amrys entièrement micro motorisé du margeur au stacker, constitue la première étape vers le tout JDF au travers du format d’ échange CIP4. Toujours dans un souci de proximité et de réactivité et dans la droite ligne du JDF, l’imprimerie Montligeon utilise la solution Creo Synapse InSite pour offrir un véritable portail internet à ses clients afin de : valider, contrôler, annoter, corriger et suivre l’état d’avancement des travaux et cela en temps réel. L’arrivée prochaine du logiciel Upfront de Creo permettra que la préparation des dossiers par le fabricant avant la production puisse être utilisée pour choisir les machines, définir les réglages de celles-ci, générer les signatures optimales, puis déverser les pages dans des gabarits d’impositions préétablies par le logiciel. Cette approche innovante évitera ainsi la redondance des tâches pré-presse et post-presse, elle correspond à la volonté d’industrialiser le process. L’intégration de la finition dès le prépresse permet, de surcroît, une optimisation des gisements de productivité, encore trop peu exploités, au niveau du façonnage. L’entreprise étant maintenant complètement en réseau, chaque poste de production (fonctionnant le plus souvent en 3X8) est doté d’un terminal afin de disposer en temps réel des informations nécessaires. L’ordre de fabrication (cahier des charges du Client), le planning (ordre d’enchaînement des dossiers), le module qualité, sont notamment disponibles sur écran à tous les postes. A tout moment le service logistique connaît l’avancement des travaux ainsi que des sous-ensembles. Des ajustements précis sont donc réalisés : la qualité et la maîtrise du délai sont au centre de l’organisation. « Investir aujourd’hui, pour nous, ce n’est pas uniquement acheter un matériel, mais plutôt définir un besoin et choisir des fournisseurs capables de nous accompagner intellectuellement et techniquement dans la définition et la mise en œuvre de la solution retenue. Nous nous félicitons de la capacité à travailler en commun avec Creo, Fuji Graphic Systems, MBO et Muller-martini pour initialiser la première avancée de notre entreprise vers le « tout JDF » faisant ainsi de l’imprimerie MONTLIGEON le premier site industriel d’impression où le flux JDF est une réalité pour le plus grand bénéfice de ses clients » déclare Vincent Dartiguenave. Tous ces investissements ont permis à l’imprimerie MONTLIGEON d’industrialiser son savoir-faire dans les domaines de compétences qui sont les siens : du pré-presse au post-presse. Ceci permet à l’imprimerie de MONTLIGEON d’offrir à ses clients, un meilleur service, une plus grande réactivité et d’accroître encore le niveau de qualité de ses prestations. Ce partenariat devrait aboutir, prochainement, par le remplacement du CTP existant par une nouvelle génération plus rapide. Au-delà de l’accroissement de productivité, l’objectif est de faire évoluer les standards d’impression en offrant à tous ses clients les bénéfices de la technologie de la trame aléatoire Staccato. Implantée au cœur du Perche à 150 km de Paris, l'Imprimerie de Montligeon exerce deux activités : le Labeur avec des produits comme les plaquettes de communication, les rapports annuels, les périodiques techniques et l’activité Carton avec la fabrication d’étuis pliants pour la pharmacie, la cosmétologie, l’industrie et l’alimentaire. Ses compétences s’étendent à l’ensemble de la chaîne graphique : pré-presse, presses (impression feuille jusqu’à 8 couleurs), façonnage et cartonnage. Employant 165 personnes, l'imprimerie réalise un chiffre d'affaires de 16 millions d'euros. Certifiée ISO 9001 V 2000 depuis décembre 1999, elle mène une démarche volontariste dans le domaine environnemental, du fait de sa localisation dans un site classé. Tous ses déchets sont ainsi recyclés ou retraités dans les filières agrées (papier, encres, vernis, produit de développement des plaques, etc).

Plus d'articles sur les chaînes :

Orne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise