Papier : Allimand enregistre la commande d’une Presse à Sabot Naos

Il ne se sera écoulé que quelques semaines entre la mise en service du pilote de Presse à Sabot ALLIMAND et la première commande enregistrée par le constructeur.

Le pilote NAOS, installé dans son usine de RIVES, a démarré en effet en début d’année. Conçu pour une vitesse maxi de 1 800 m/min, cet outil avait pour but de valider les concepts mécaniques et hydrauliques retenus par l’équipe Recherche et Développement Allimand. Large d’un mètre, le Pilote NAOS comprend un sabot de 250 mm équipé de 4 pistons hydrauliques qui peuvent appliquer jusqu’à 1 400 kN/m de pression linéaire. Le manchon, selon les sortes de papier, est plein ou rainuré. Allimand a choisi la solution «hydrodynamique», consistant en un sabot monobloc, le film d’huile étant formé en aval de la zone de contact. Diverses tailles de sabots sont disponibles, là encore selon les papiers. Le système comprend une centrale hydraulique dernière génération, avec servovalves de haute définition. C’est au Japon qu’ALLIMAND installera, en juillet prochain, sa première référence industrielle. La Presse à Sabot NAOS équipera une machine à papier fabriquant une très large gamme de papiers minces, à une vitesse maximum de 800 m/min. Un baptême qui s’annonce sous les meilleurs auspices – le pilote ALLIMAND fonctionnant depuis plusieurs semaines en continu pour reproduire au mieux les conditions industrielles – et qui devrait être suivi de beaucoup d’autres, si l’on en juge par la demande croissante à laquelle doit faire face le constructeur français.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...