Dernière minute : mariage d'Adobe et de Macromedia

Le premier rachète le second pour 3,4 milliards de dollars en échange d'actions.

Cette fusion, qui devrait être effective d'ici l'automne, après accord des autorités américaines et européennes de la concurrence, va donner naissance à un géant des logiciels on et off line. Le mariage de l'incontournable format de fichier PDF avec le non moins incontournable format flash. Les synergies, notamment commerciales, dégagées par la nouvelle entité devraient être particulièrement importantes, la seule énumération des différents "produits" proposés par la nouvelle entité suffisant par elle même : Dreamweaver, Flash, Fireworks, Acrobat et Golive, Photoshop, Illustrator et PageMaker. Avec un challenge pour le nouveau groupe : rassurer les professionnels des Arts Graphiques inquiets de voir naître un fournisseur d'un tel poids sur le secteur. Un fournisseur qui, s'il ne prend pas garde, pourrait vite être perçu comme l'un de ses compatriotes, leader incontournable lui dans les systèmes d'exploitation informatiques.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...