Esko-Graphics annonce l’exposition principale « InLine UV » sur ses systèmes de gravure de plaques flexo numériques

Cette technologie a pour objectif de faire gagner un temps considérable en gravure et de produire un point répétable de plus haute qualité.

L’exposition principale InLine UV soumet les clichés flexo numériques au rayonnement ultraviolet de polymérisation au moment de la gravure. Une exposition séparée sous châssis n’est donc plus nécessaire. Présenté le mois dernier au forum annuel de la FFTA à Orlando, le procédé équipera les dispositifs CDI (Cyrel™ Digital Imager) dès le troisième trimestre 2005. Esko-Graphics a lancé le premier système de gravure directe (CtP) de clichés flexo à la DRUPA en 1995. D’année en année, la société n’a cessé d’oeuvrer au développement et au déploiement des technologies de gravure numérique pour la flexographie, et ce tant dans le domaine des plaques que des manchons. Les solutions CtP de la famille CDI d’Esko-Graphics répondent aux besoins des marchés flexo en petite, moyenne et grande laizes. Elles peuvent être configurées avec un choix de solutions d’optique selon les vitesses d’insolation requises par l’utilisateur et ses impératifs de productivité. Le CDI à exposition principale InLine UV est la dernière amélioration à la gamme primée des dispositifs de gravure flexo numérique d’Esko-Graphics. Commentaire de Jürgen Andresen, directeur du marketing d'Esko-Graphics pour les matériels d'emballage : « L’exposition principale InLine UV présente comme avantage important d’opérer en milieu contrôlé. La répétabilité, la constance et la maîtrise de la formation du point numérique se traduisent par une qualité et une stabilité sensiblement supérieures sous presse. » Grâce à l’exposition principale InLine UV, la même machine insole et polymérise la plaque ou le manchon, sans que le temps de gravure s’en trouve augmenté. La combinaison de ces deux étapes procure des avantages tant économiques que qualitatifs. Elle fait ainsi gagner une quinzaine de minutes par plaque et requiert moins de manipulations, d’où une diminution des charges de main-d’oeuvre. La réduction des manipulations pour l’opérateur amenuise aussi le risque d’abîmer la surface photopolymère, ce qui produit de facto moins de déchets. Des essais ont permis de prouver que l’exposition principale InLine UV entraîne une réduction notable du gaspillage de plaques. « La flexographie ne cesse de grignoter des parts de marché au détriment d’autres procédés. Poussée par la croissance significative des manchons photopolymères, Esko-Graphics a planché sur deux manières d’améliorer le CtP flexo : augmenter la productivité et réduire les erreurs. Nous avons trouvé une réponse forte dans l’exposition principale InLine UV. Grâce à elle, les solutions flexographiques d’Esko-Graphics continueront à dominer les marchés mondiaux de l’emballage tant pour les économies qu’elles entraînent que pour leur qualité d’impression », conclut Jürgen Andresen. L’exposition principale InLine UV sera disponible au troisième trimestre 2005. Tous les dispositifs CDI livrés à partir de mai 2005 seront prêts pour recevoir cette option.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...