Le Gota présente un guide technique sur le mouillage en offset

Cette troisième étude du GOTA portant sur l’offset a pour objectif de bien comprendre et maîtriser l'étape du mouillage.

Après l’étude de l’impact des plaques CTP sur le procédé d’impression offset et la présentation des solutions pertinentes des acteurs de la chaîne graphique répondant à une problématique environnementale ; le GOTA (Groupe Offset des Techniques Avancées) vous présente aujourd’hui son étude sur le mouillage en offset. Présentation délicate, car la solution de mouillage ne se voit que dans le cas d’incidents offset. Elle se dose, se régule par un contrôle asservi à des mesures, s’anticipe par sa quantité idéale par rapport à la plaque et son rendu sur l’imprimé. Son rôle essentiel dans le procédé offset par son effet sur la productivité (taux de gâche souvent relié à un mauvais dosage) et sur la qualité de l’imprimé (élargissement du point de trame, mauvais tendu des aplats et retard de séchage générant une attente au façonnage et souvent de mauvaises résistances aux frottements). Ce guide du GOTA qui précise l’effet de la solution de mouillage sur les divers éléments de l’impression se conclut par les bonnes pratiques de sa mise en œuvre afin d’optimiser son travail. Rappel de ce qu’est le GOTA : Le GOTA (Groupe Offset des Techniques Avancées), est une association de compétences fondée en 2001 organisée pour comprendre l’évolution des techniques au sein des industries graphiques. Les spécialistes de l’offset qui la composent mettent en commun leurs compétences afin de tirer les conséquences de ces évolutions et d’apporter un ensemble de conseils et de solutions concrètes aux attentes et aux besoins des imprimeurs. Les objectifs visés ciblent l’amélioration de la qualité, de la productivité dans le respect des règles environnementales et de sécurité. Le GOTA à également un rôle à moyen terme qui est d’aider les imprimeurs dans leur connaissance et leurs réflexions sur le potentiel des nouvelles technologies et dans leurs choix décisionnel d’investissement. Les membres fondateurs du GOTA : Systèm Brünner France, Coates Lorilleux, L’école Française de Papeterie et des industrie Graphiques de Grenoble (EFPG), la Fédération de l’Imprimerie et de la Communication Graphique (FICG), Heidelberg, Mac-Dermid-Jager, Kodak Polychrome Graphics, StoraEnso France et Sun Chemical.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...