Le climat commercial du deuxième trimestre moins favorable que prévu pour Agfa

Le climat commercial du deuxième trimestre a été moins favorable que prévu, bien que meilleur que celui du premier trimestre 2005.

On s'attend à un chiffre d'affaires d'environ 440 millions d'euros pour Graphic Systems et d'environ 355 millions d'euros pour HealthCare. La rentabilité du deuxième trimestre sera également touchée par le ralentissement des ventes, les prix toujours élevés des matières premières et l'érosion des prix plus intense que prévu, en particulier au sein de la branche HealthCare. Le résultat d'exploitation des deux business groups promet d'être plus élevé que celui du premier trimestre, mais serait toutefois signifiant en dessous de l'année passée. Dans la lignée de ces dernières années, Agfa s'attend à un décollement marqué des ventes au cours du second semestre 2005, avec un très fort dernier trimestre pour la branche HealthCare. De plus, l'effet des initiatives lancées récemment pour freiner l'érosion des prix va s'intensifier progressivement, de même qu'on s'attend à une diminution des frais de production et d'exploitation d'environ 40 millions d'euros par rapport aux six premiers mois de l'année. Par conséquent, Agfa s'attend à ce que, à partir de 2005, le chiffre d'affaires augmente d'année en année au sein des deux Business Groups. Les bénéfices du deuxième semestre ne suffiront toutefois pas à compenser entièrement le recul du premier semestre 2005. « 2005 est une année de transition pour les deux branches d'activités. Nous concentrons nos efforts sur l'atténuation de l'érosion des prix, la réduction des coûts et une mise à profit maximale des acquisitions réalisées. Dès 2006, nous nous attendons à ce que les premiers effets bénéfiques du jet d'encre industriel, la nouvelle plate-forme de croissance de Graphic Systems, deviennent apparents. Au sein de la branche HealthCare, les acquisitions réalisées récemment dans le secteur informatique sont déjà en train de produire les premières synergies et contribueront de manière significative au bénéfice d'exploitation dès 2006. Nous réalisons un tournant important au niveau des produits et des technologies des deux Business Groups. Si l'on tient compte des résultats trimestre par trimestre, la croissance de nos activités numériques ne pourra pas parfaitement compenser le déclin des produits d'imagerie traditionnelle. Les bases de nos activités restent toutefois solides et nous sommes convaincus que nous disposons des produits, des technologies et des canaux de distribution appropriés pour assurer une transition réussie vers la technologie numérique », a déclaré Marc Olivié, Président et Chief Executive Officer d'Agfa. Agfa a également annoncé que le projet d'autonomie opérationnelle des deux Business Groups avance bien et que sa mise en œuvre sera avancée de début 2007 (date prévue initialement) au 1er janvier 2006. Les deux Business Groups seront alors chacun responsables de leur bilan et de leur compte de résultat. Par ailleurs, après avoir reçu l'autorisation des actionnaires de racheter jusqu'à 10 % des titres, le Conseil d'administration a donné son accord pour l'exécution du premier volet de ce programme et le rachat de maximum 3 % des actions en circulation.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...