L'Imprimerie Boissier (49) en partie détruite par un incendie

C'est dans l'après midi de Vendredi que le sinistre a éclaté dans les locaux de cette imprimerie de labeur de Saint Barthélémy d'Anjou.

Une entreprise de 80 salariés qui fait partie du groupe Calendriers de Paris, le premier groupe français d'édition et de fabrication de calendriers pour la publicité et la fourniture de bureau.

Devant l'ampleur de l'incendie, près de 100 pompiers ont dû être dépéchés sur place de plusieurs casernes de la grande agglomération angevine : Angers Chêne Vert, Angers Académie et Brissac Quincé.

Le sinistre très violent a nécessité près de 21 heures de lutte avant d'être circonscrit, trois pompiers ayant été hospitalisés après avoir inhalé des fumées toxiques. Signe de la gravité du sinistre, une équipe de relève est toujours sur place au moment de la parution de cet article, afin d'anticiper tout redépart de feu.

Si tout se passe normalement, le déblaiement devrait se faire demain, mardi, dans la journée.

Les dégâts provoqués sont importants et estimés à 2 millions d'euros selon M. Angel, directeur du site. Un entrepôt de 1000m2 a été détruit, qui abritait près de 15 jours de production. L'origine du sinistre est indéterminée, une enquête du SRPJ est en cours.

Afin de minimiser les conséquences du sinistre auprès de ses clients, l'imprimerie a aussitôt loué un nouvel entrepôt équivalent dans la zone industrielle de Saint-Barthélémy et y externalisera le stockage et le picking de ses produits finis le temps nécessaire à la reconstruction des locaux détruits.

Plus d'articles sur les chaînes :

Maine-et-Loire
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

CALENDRIERS BOISSIER SAS recrute