Dernière minute : rebondissement dans le dossier KarstadtQuelle-Prinovis

Le groupe de distribution allemand dément désormais vouloir céder au groupe Prinovis les 25% qu'il détient du capital de l'imprimerie Maul-Belser.

Partie de poker menteur ou revirement stratégique ? Toujours est-il que le groupe de distribution et de VPC KarstadtQuelle, en très grande difficulté financière, vient d'indiquer que cette participation ne faisait pas partie des actifs dont il souhaitait se défaire. La communauté financière est d'autant plus étonnée que l'imprimerie ne fait pas partie du coeur de métier d'un groupe qui a cruellement besoin de trésorerie. Faut-il voir dans cette annonce une tactique de négociation afin de faire monter les enchères ou une affaire plus personnelle ? Evincé sans ménagement de la présidence du groupe Bertelsmann, groupe qui contrôle Prinovis, Thomas Middelhof (en médaillon) est désormais notamment président de... KarstadtQuelle. Et donc en très bonne posture pour savoir jusqu'où Prinovis serait financièrement prêt à aller pour récupérer Maul-Belser...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...