La Socpresse se désengage de la Voix du Nord

Le quotidien lillois repris en totalité par son actionnaire majoritaire, le belge Rossel.

Poursuivant sa stratégie de désinvestissement de la PQR (Presse Quotidienne Régionale) initiée par Serge Dassault, la Socpresse vient donc de finaliser les discussions qu'elle conduisait avec le groupe Rossel depuis plusieurs mois.

C'est hier, lors d'un comité d'entreprise extraordinaire que les salariés de la Voix du Nord ont officiellement été informés du rachat de la holding Voix du Nord Investissement (VNI), filiale de la Socpresse (Dassault), par le groupe de presse belge Rossel.

Ce dernier, qui détenait un tiers du capital de VNI, en possèdera désormais 88%.

Rossel devient ainsi le premier groupe de presse étranger à détenir un groupe de PQR français, un groupe qui emploie 1700 salariés pour un chiffre d'affaires de 240 millions d'euros.

Plus d'articles sur les chaînes :

Nord
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...