Formation : Le Grafisch Lyceum Rotterdam intègre Enfocus Certified PDF

Le lycée technologique nééerlandais spécialisé dans les métiers des industries graphiques a décidé d'intégrer Enfocus Certified PDF, ce, aussi bien dans son enseignement de plein exercice que pour ses formations sur mesure.

L’apprentissage des produits Status check, Instant PDF, PitStop Professional et PitStop Server d’Enfocus fait désormais partie intégrante de la matière des cours de jour en conception graphique, gestion des médias et acquisition des compétences prépresse. Dans tous les cycles concernés, le Grafisch Lyceum Rotterdam a opté pour une approche graduée : introduction à PDF, applications PDF, contrôle des PDF et, enfin, capacité à générer des PDF certifiés sans erreur. Dès 2003, il est apparu que l’enseignement de jour et sur mesure ne pouvait se permettre de rester en deçà de ce qui devenait la norme aux Pays-Bas : la livraison de documents de reproduction garantis sans erreur. Jeroen de Groot, chef du département Qualité et Innovation, a accompagné la mise en oeuvre auprès du MediaCollege©, qui dispense plus d’une centaine de variantes de cours par petits modules journaliers aux entreprises du monde de la communication. René Blokzeijl, qui enseigne les techniques graphiques prémédias au Grafisch Lyceum Rotterdam, était responsable de l’intégration de cPDF dans le cursus de plein exercice. Pour pouvoir commencer l’année académique 2004-2005 avec cPDF, il fallait d’abord former le corps enseignant. C’est ainsi qu’une « Masterclass » a été organisée en collaboration avec Enfocus Software afin de préparer les enseignants à la certification Enfocus. Jeroen de Groot : « Nous sommes allés tellement loin dans la formation que le MediaCollege© peut revendiquer le label de Partenaire certifié Enfocus. Les deux parties y trouvent leur compte. Pour Enfocus, c’est l’occasion de voir pratiquement comment le logiciel de certification peut jouer un rôle encore élargi dans l’enseignement des métiers graphiques. En ce qui nous concerne, nous rencontrons notre souhait d’assurer à nos élèves des formations en phase avec le développement de cPDF. » « Mettre cPDF en oeuvre dans l’ensemble des formations est une bonne chose en soi, mais l’essentiel est de bien le comprendre », ajoute Jeroen De Groot. « La maîtrise de Pitstop Professional et Pitstop Server est ainsi acquise pour les apprenants qui auront à les utiliser dans leur pratique quotidienne. Nous n’entendons bien sûr investir que sur des tendances durables, surtout celles qui deviennent des références. Le MediaCollege© peut jouer un rôle d’accélérateur. Ainsi des développements comme l’offset certifié, le projet KWiK visant à promouvoir la qualité dans les journaux, la gestion des couleurs, les flux de production, la gestion des contenus, l’impression de données variables ou l’essor d’InDesign, méritent toute notre attention. Nous répondons aux demandes de l’industrie. Comment le faire mieux que par des formations sur mesure ? » Pour les cours de jour, poursuit René Blokzeijl, l’optique est différente : « Nous formons des jeunes à leur futur métier. Cela demande plus de temps et requiert une démarche progressive. Des vérifications intermédiaires sont nécessaires pour s’assurer que la matière est bien assimilée. Quoi qu’il en soit, toute personne diplômée du GLR aura pu découvrir cPDF sous l’angle le mieux adapté à son choix professionnel. Pour le concepteur qui doit livrer un travail impeccable, cPDF est incontournable. Pour le management, la priorité va au contrôle des documents numériques. Dans bon nombre d’entreprises au jour d’aujourd’hui, la vérification des documents relève de la responsabilité de la gestion des commandes. Il faut pouvoir réagir immédiatement vis-à-vis du client si des documents ne sont pas conformes. À défaut, il faudra apporter les corrections requises afin de pouvoir poursuivre en interne sur un document débarrassé de ses erreurs. D’où l’importance stratégique des connaissances et compétences relatives à la fonction pivot du processus cPDF. En troisième année, les étudiants en prémédias apprennent eux-mêmes à produire des PDF certifiés. Les futurs gestionnaires ICT s’exercent à intégrer cPDF dans un flux de production. Nous pensons que, de plus en plus, ils seront amenés à approfondir cPDF durant leur année de stage », dit René Blokzeijl.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...