Imprimés sécurisés : Agfa fournit une solution de carte d'identité haute sécurité à Thalès Security Systems

Thales Security Systems produira des e-ID sans contact de haute sécurité pour la population marocaine.

La Direction Générale de la Sécurité Nationale (DGSN) du Royaume du Maroc vient de signer avec la société française TSS un contrat portant sur la fourniture d'un système complet de production et de personnalisation de cartes nationales d'identité. Cette carte nationale d'identité contient un module électronique sans contat (RFID). Pour ce projet, la division "Specialty Products" de Agfa fournira à TSS un sous système complet consistant en des équipements de production/personnalisation graphique ainsi que des matériaux et consommables pour la production d'environ 20 millions de cartes TSS, en étroite collaboration avec le gouvernement marocain, sera en charge de la production et de la personnalisation électrique (incluant le chargement des données biométriques) des cartes sur les sites de Rabat et Marrakech. Il s'agit du premier système identitaire au monde d'une telle importance à base de cartes à puce sans contact. La solution Agfa combine l'expérience et le savoir Agfa dans les domaines de la personnalisation graphique (procédé DCT-Pro *) et des structures de carte polyester avec les dernières technologies (module sans contact à petite antenne). Leo Alaerts, le responsable de la division Specialty Products d'Agfa déclare: "L'activité identitaire d'Agfa qui consistait à fournir des matériaux, laminats et consommables spécifiques à des producteurs de cartes d'identité papier a toujours été une activité profitable. Cependant, avec cet important contrat et une solution de carte complète comprenant des équipements de personnalisation, des matériaux et des consommables, Agfa se positionne sur le marché des cartes d'identité électroniques de haute sécurité sur support plastique." "Agfa attend impatiemment de collaborer étroitement avec TSS dans ce projet pour le gouvernement marocain. Ce contrat nous permettra également de concrétiser de nouvelles opportunités "business to business" conclut Léo Alaerts.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...