Rafale de nouveautés pour KBA lors de l'Ifra Expo

Le constructeur allemand de presses d'imprimerie annonce notamment le KBA NipTronic, une nouvelle rotative 4/1 à satellites, la régulation en boucle fermée ainsi que de nouvelles machines hybrides.

Dans les années précédentes, la participation de Koenig & Bauer a l'IfraExpo fut centrée sur l'offset sans mouillage avec la KBA Cortina, sur de nouveaux modules d'automatisation visant à réduire les mises en route et la gâche tout en augmentant la qualité d'impression et sur le concept de rotatives de presse à triple laize lancé par KBA et mis en œuvre depuis avec succès sous forme d'imposantes lignes de fabrication. Cette année aussi, ce constructeur de rotatives qui développe des activités dans les journaux depuis de plus de 190 ans a présenté d'intéressantes innovations qui amélioreront encore l'efficience et la flexibilité en impression. Le "sans mouillage" reste d'actualité bien au-delà du coldset Malgré des innovations développées en parallèle dans le domaine de l'offset humide traditionnel, avec les encriers sans vis de la KBA Cortina, remarquable par sa compacité, l'offset sans mouillage reste pour KBA une orientation majeure. Après le démarrage il y a huit mois des premières Cortina 48 pages chez le hollandais Rodi Rotatiedruk, quatre des sept autres lignes Cortina vendues à ce jour (soit 29 tours de huit au total) entreront en production en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique au cours des cinq prochains mois. A l'été 2006, en Suisse, elles seront suivies en plus par la Cortina d'Edipresse. Les professionnels attendent actuellement avec un grand intérêt l'entrée en production prévu pour décembre 2005 des deux rotatives de 48 pages du Badischen Zeitung de Fribourg-en-Brisgau. Cette imprimerie de presse régionale renommée est en effet implantée dans une ville universitaire animée dont l'engagement en faveur de l'environnement est réputé bien au-delà des frontières de l'Allemagne. Le démarrage de la Cortina de Fribourg pourrait donc s'inscrire sous le mot d'ordre "une presse écologique dans une ville verte", car les aspects écologiques vont gagner en importance aussi pour la fabrication des journaux. Comme le semi-commercial a le vent en poupe compte tenu du souhait des imprimeurs de journaux d'obtenir un meilleur taux de charge de leurs rotatives, les précurseurs ne vont pas tarder à tourner de plus en plus leur regard vers la Belgique. C'est là en effet, chez le groupe de communication De Persgroep, implanté à Asse, que la première des quatre sections Cortina (douze tours de huit) avec sécheur heatset entrera en production à l'été 2006. La nouveauté particulièrement intéressante que représente cette installation, c'est, après le succès des essais en cours, la volonté de KBA et de l'exploitant, en étroite coopération avec les fabricants d'encres, de vouloir fabriquer avec la technologie Cortina, unique sur le marché, aussi bien des quotidiens sur papier non couché que des produits commerciaux de type labeur sur papier couché, et ce sans changer d'encres! Malgré de nombreuses tentatives, l'offset humide traditionnel ne permet toujours pas à ce jour d'obtenir une qualité et une vitesse suffisantes sans passer un temps considérable à changer d'encres. Les sections coldset et heatset de machines présentées comme "semi-commerciales" ne sont donc en règle générale exploitées que pour le procédé auxquelles elles sont dédiées et non pas alternativement avec l'un ou l'autre. Si cette possibilité devait s'avérer praticable sans problèmes en offset sans mouillage avec la KBA Cortina, l'industrie de l'imprimerie de presse verrait s'ouvrir devant elle un potentiel considérable. Les rotatives semi-commerciales et hybrides ont le vent en poupe En offset humide conventionnel, les rotatives semi-commerciales et hybrides sont aussi de plus en plus demandées pour des raisons de rentabilité. KBA se considère comme un précurseur technique dans ce domaine puisqu'au cours des dix dernières années elle a livré plus de 50 rotatives de presse simple ou double laize avec équipement heatset pour la fabrication de produits de type labeur ou des productions hybrides coldset/heatset. C'est ainsi par exemple qu'à côté de la grande ligne Colora qui vient d'être vendue au West Australian Newspapers à Perth, sera installée une Comet simple laize avec sécheurs pour deux des six tours de huit. Les bandes imprimées en heatset sur la Comet seront mixées aux journaux coldset de la Colora permettant ainsi de fabriquer par exemple des quotidiens en coldset avec une couverture heatset ou avec des pages intérieures heatset pour des sections spéciales. Ces rotatives semi-commerciales sont particulièrement répandues aux Pays-Bas. Ainsi chez Wegener, à Apeldoorn, une rotative KBA Commander en tours de huit à deux tours d'impression et deux sécheurs fabrique des encarts et des prospectus. Chez Janssen/Pers Rotatiedruk B.V., à Gennep, une rotative Comet simple laize a été équipée de deux plieuses labeur, ce qui autorise par exemple la fabrication de jusqu'à 75 000 produits de 16 pages ou de 37 500 produits 32 pages à l'heure en format A4 réduit avec une qualité suffisante et pour un coût d'investissement réduit par rapport à une rotative labeur classique de haute qualité. Les rotatives tabloïd font baisser les coûts d'investissement Aux imprimeurs de presse situés dans des pays où les tabloïds occupent une place traditionnellement forte (Italie, Espagne, Royaume-Uni), KBA recommande de penser aux rotatives spéciales pour tabloïds. Ainsi, les neuf Commander d'un développement de 1 400 mm et d'une laize maximale de 2 000 mm entrées en service cet été chez l'italien Rizzoli Corriere della Sera (RCS) permettent de fabriquer 96 pages tabloïd grand format sur une section de trois tours. Avec une rotative 4/2 classique, pour la même pagination en format broadsheet, il faudrait six tours, voire même douze sur une rotative 4/1, ce qui nécessiterait des investissements considérablement supérieurs. Pour les rotatives tabloïd simple et double laize, KBA a déposé une demande de brevet de superstructure pour le splittage des rubans en impression 4/4 qui permet d'engager rapidement la bande jusqu'au cône de plieuse, de supprimer des niveaux de barres de retournement, procure une grande sûreté de production par le défilement en ligne des bandes et une variabilité de contexture avec des cahiers de quatre pages. KBA estime qu'il vaut la peine de réfléchir à cette variante moins complexe, tout spécialement pour les journaux "compacts" ou gratuits en pleine progression. Patras A, Pastomat RC 1500, KF7 et autres matériels pour longs tirages Le sous-sol des ateliers recèle d'énormes potentiels d'économies. KBA conçoit et réalise sous le nom de Patras A des solutions personnalisées, souvent complètes, pour le transport automatisé des bobines depuis le déchargement du camion, en passant par leur entrée en magasin et jusqu'à l'alimentation des dérouleurs et l'évacuation des bobineaux pratiquement sans présence humaine. Le nouveau dérouleur Pastomat RC 1500, déjà livré à plusieurs exemplaires, est conçu pour les bobines d'un diamètre de 1 500 mm (contre 1 270 mm maximum précédemment), ce qui réduit d'un tiers le nombre de bobines nécessaires, avec moins de gâche au démarrage et de personnel. Les plieuses à mâchoires KF7 en système 7:7, d'une capacité maximale de 144 pages broadsheet et d'une vitesse maximale en roulage de 90 000 journaux/h constituent l'un des nouveaux points forts en sortie de rotative. Breveté, le concept KBA à deux cylindres de coupe permet l'entrée de deux rubans distincts pour la production de 2 x 72 pages et d'autres combinaisons de paginations. Alternative aux encrages à encriers ouverts à lames en dessous très répandus en Europe, en Asie et en Amérique du Nord, KBA propose maintenant aussi des encriers à pompes pour rotatives de presse double ou triple laize. Ils sont eux aussi le fruit d'importants travaux de développement interne et ont permis d'accumuler beaucoup d'expérience. Une imposante ligne KBA Commander 6/2 qui va entrer très prochainement en production chez Rossel à Bruxelles en est déjà dotée. KBA NipTronic: pression définie à partir du pupitre Les observateurs du marché peu versés dans les secrets de la technique de l'offset se plairont à considérer comme un détail intéressant la nouvelle technologie des nouveaux paliers NipTronic de KBA présentée à Leipzig par Claus Bolza-Schünemann, vice-président du directoire de KBA. Les rotativistes rompus à l'offset y verront au contraire une révolution fondamentale qui va leur faciliter la vie et améliorer la qualité d'impression réalisable, surtout en cas de papiers de qualités très diverses. Pour la première fois dans l'histoire de l'offset en effet, le bloc-palier NipTronic développé par KBA en coopération avec Bosch Rexroth et le fabricant de roulements Ina, et qui se présente dans un carter étanche à la graisse, autorise le réglage à distance, à partir du pupitre, de la pression optimale entre les cylindres de plaques et de blanchets ou entre les deux cylindres de blanchets sur les rotatives en tours de huit. Sans excentrique ni paliers à plusieurs bagues, aujourd'hui courants sur les machines modernes, il garantit une absence absolue de jeu dans les paliers des cylindres. Il permet également de supprimer les cordons et donc de l'entretien correspondant. Les roulements employés sont du type éprouvé à rouleaux cylindriques, coulissant rigoureusement sans jeu dans des glissières linéaires précontraintes. Le réglage des pressions de consigne s'effectue par voie électro-hydraulique à la mise "En pression". Il est suivi d'un verrouillage. Ainsi, quel que soit le niveau d'usure des blanchets, la pression d'impression optimale s'établit automatiquement par application d'efforts sur la base de valeurs de consigne spécifiées au pupitre en fonction du papier. Les longs ajustements manuels qui, de toute façon, en pratique, ne sont pas effectués régulièrement, pas plus que les adaptations de l'habillage en cas de changement de support, peuvent désormais être oubliés sans la moindre perte de qualité d'impression. C'est précisément pour les rotatives employées aussi bien en heatset qu'en coldset que les paliers KBA NipTronic (se reporter à la documentation spécifique pour les détails techniques) constituent la solution idéale. On sait en effet qu'un papier journal relativement rugueux peut nécessiter comme pression optimale une valeur trois fois supérieure à celle qui convient pour un couché de haute qualité. Une durée de vie accrue des paliers, des plaques et des blanchets du fait de l'optimisation des pressions, une moindre consommation d'énergie et moins d'avaries sur les paliers en cas de bourrages constituent autant d'autres avantages qu'apporte cette innovation que les offsettistes ont du attendre plus de 40 ans. Dans un premier temps, la technologie KBA NipTronic sera intégrée à la rotative offset sans mouillage KBA Cortina, mais elle pourra être ensuite appliquée aussi sur les rotatives offset humide conventionnelles dans la mesure où, comme la Cortina, les groupes ne contiennent pas d'huile Nouvelle rotative à satellites KBA Commander 4/1 C'est en tant que "petite sœur" de la gigantesque rotative KBA Commander 6/2 triple laize qui rencontre un très grand succès avec 24 pages broadsheet par tour que KBA a présenté la rotative Commander 4/1 (double laize, simple développement, 8 pages broadsheet par tour) également en satellites de 9 cylindres. La KBA Commander 4/1 constitue une alternative intéressante à la rotative 4/1 Prisma en tours de huit surtout pour les formats plus importants, avec un fan-out en conséquence. Elle conjugue les avantages du concept 4/1 (saut de 2 pages, réduction de moitié de la consommation de plaques par rapport à une rotative double laize en double production) avec la grande précision de repérage couleur des satellites de 9 cylindres et le haut niveau d'automation et de performances de la catégorie Commander (changement en plaques automatisé; jusqu'à 86 000 ex./h). Régulations en boucle fermée : synergies de savoir-faire interne et externe Avec la régulation en boucle fermée du repérage des couleurs, des registres de coupe, de la densité d'encrage, de la tension de bande et du fan-out dont il a été question à maintes reprises à l'IfraExpo 2005, KBA ne mise pas sur la mode la plus branchée, mais bien plus sur une stratégie pragmatique. Andreas Birkenfeld, directeur de la technique des servitudes chez KBA, a montré que tout ce dont on entend parler aujourd'hui ne représente pas encore l'état actuel de la technique. C'est ainsi que tous les systèmes de registre couleur, tous constructeurs confondus, fonctionnent aujourd'hui encore avec des marquages de plus en plus petits et que la régulation en boucle fermée de la densité d'encrage, techniquement très exigeante, ne se fait en pratique encore nulle part sur la base d'images ou de données d'images mais à partir d'éléments de mesure dédiés, souvent bien cachés, tels que des barres de gris ou des mires miniatures. Le niveau de développement déjà très avancé en labeur n'est pas transposable en une nuit au produit complexe qu'est le journal, mais implique au contraire un important travail d'études. En plus de ses propres développements en cours déjà depuis longtemps dans différentes installations de référence tels le réglage automatique des rouleaux KBA RollerTronic ou la régulation en circuit fermé de la tension de bande WebTronic et une régulation automatisée du fan-out, développée en étroite coopération avec Q.I. Press Controls mais pas encore commercialisée, KBA mise pour la régulation des registres coupe et couleur sur la collaboration étroite avec des partenaires compétents tels que Q.I. Press Controls, QTI ou Grafikontrol, pour tenir compte des différentes préférences des industries de la presse selon les pays. Avec Q.I. Press Controls, un projet de développement est déjà en cours depuis longtemps dans le domaine de la régulation couleur sur l'imposante ligne KBA Commander située chez Frankfurter Societätsdruckerei et sur certaines rotatives labeur KBA en Belgique. Malgré d'importants progrès, tous les obstacles n'ont pas encore pu être surmontés, tels par exemple l'influence de l'eau de mouillage sur la densité d'encrage. Ces travaux vont encore prendre quelque temps. Les systèmes de régulation en boucle fermée peuvent certes compenser des fluctuations liées à la température ou autres, mais ils ne peuvent pas éliminer complètement les problèmes fondamentaux inhérents au processus ou aux machines. Selon KBA, il conviendrait de ne pas oublier cet état de fait dans les débats actuels, parfois peu tournés vers la pratique. PRIME: des flux applicables en pratique grâce à une stratégie de partenariat Pour ce qui concerne le flux de travail, KBA poursuit là aussi une stratégie de partenariat en tant que membre fondateur du réseau PrintMedia Network e.V. (PRIME). Dès la première année qui suivit la fondation de PRIME, ses membres ont réalisé toute une série d'interfaces utilisables en pratique dans les industries graphiques comme l'a montré Heiko Schröder de la société EAE, membre du directoire en union personnelle de PRIME. La liste des références des installations couvre les interfaces entre l'édition et les systèmes de gestion intégrée des données dans l'imprimerie, entre ces systèmes et le pupitre, le traçage pour la rotative jusqu'aux interfaces entre des systèmes de niveau supérieur gérant la saisie des commandes et la salle d'expédition. C'est la voie que les membres de PRIME veulent poursuivre en commun, d'autres fournisseurs ayant déjà manifesté leur intérêt pour venir rejoindre en tant que membres les neuf fondateurs. En tant que membre du consortium CIP4, KBA a aussi mis au point, en coopération avec un concurrent allemand réputé, des interfaces pour la mise en œuvre du format JDF dans les journaux qui pourraient le cas échéant venir s'intégrer au réseau PRIME. Compte tenu de la grande diversité des modèles de flux dans les différentes entreprises de presse et, dans le même temps, de la nécessité économique, d'y amener une certaine standardisation, KBA mise sur la flexibilité et l'ouverture vis-à-vis de partenaires qualifiés, en se gardant toutefois de ne pas réinventer la roue en permanence!

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...