Pas d'argent public pour la future imprimerie de Corse-Matin

L'Assemblée de Corse vient de refuser l'attribution d'une subvention de 300,000 euros que lui avait demandée l'éditeur du quotidien.

La réaction du président de Corse Presse ne s'est pas faite attendre.

Dans un éditorial au vitriol, Michel Comboul a déclamé tout le mal qu'il pensait de cette décision, rappelant que la chaîne publique de télévision France 3 allait recevoir elle, une subvention de 3 millions d'euros desdits élus.

Rappelons que le groupe Corse Presse a décidé de construire une imprimerie en Corse, à Lucciana, afin d'y imprimer son quotidien. Un quotidien qui est actuellement imprimé sur le continent, sur les rotatives de la Provence à Marseille.

Le refus de l'Assemblée de Corse est motivé par le fait que cette imprimerie permettrait au groupe Corse Presse d'améliorer nettement sa rentabilité.

Plus d'articles sur les chaînes :

Corse-du-Sud
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...