Presse PROJECT D

La technologie Komori combinée avec la technologie de traitement d'images numérique CreoScitex.

La presse Project D est une machine conceptuelle équipée du premier système de traitement d'images numérique conçu pour une presse de 40 pouces. Son développement allie la technologie offset Komori avec la technologie de traitement numérique mise au point par CreoScitex.

Si Komori a choisi une plate-forme de 40 pouces pour lancer ce système de traitement d'images numérique sur presse, c'est parce que ce format est le plus répandu et qu'il ouvre de nouvelles perspectives commerciales à l'imprimeur en lui permettant de d'aborder de nouveaux domaines. La presse Project D est dotée de têtes thermiques hautes performances et haute fiabilité de 830 nm appartenant à la dernière génération CreoScitex. Ces têtes autorisent le traitement de plaques thermiques sans développement à une résolution de 2.400 dpi (200 lpi) en moins de quatre minutes. Développé conjointement avec CreoScitex et reposant sur une technologie SQUAREspot qui a fait ses preuves sur la plupart des systèmes CTP installés, ce système de traitement d'images évolué ne constitue que l'une des nombreuses facettes de la Project D, une presse huit poses dont les caractéristiques satisfont à des normes rigoureuses au point qu'elle devrait avoir un impact perceptible pendant de nombreuses années. La presse Project D est pourvue d'un système de gestion de production KMS dont la configuration originale lui permet de communiquer avec le système de traitement d'images numérique. Ce système KMS assure également l'interface avec les réseaux externes. Le préréglage des zones d'encrage est un jeu d'enfant dans cet environnement de production numérique basé sur la norme CIP3/PPF. Le raccordement des systèmes frontaux à la presse s'effectue par l'intermédiaire du réseau. La connexion du système de gestion des couleurs K-ColorProfiler et du système Komori Hi-Performance System (KHS) à cette plate-forme offset numérique autorise une mise en impression excessivement rapide. La presse Project D utilise des plaques thermiques sans développement. A la Drupa, Komori emploiera des plaques sans développement fournies par Kodak Polychrome Graphics et Agfa dont l'utilisation permet d'obtenir des résultats d'une grande régularité. Komori et CreoScitex travaillent aussi avec Asahi Chemical au développement d'une troisième série de plaques sans développement adaptée à cette presse. La préparation des fichiers image s'effectue au moyen de systèmes de production standard tels que Brisque, Trueflow ou Prinergy. Les fichiers sont transférés vers le générateur d'images tramées afin de créer des fichiers TIFF imprimables pour chaque couleur. Les données rippées se rapportant à plusieurs travaux peuvent être mises en attente sur le disque dur. Lancés à partir de la console de commande tactile de la presse Project D, les modules de traitement d'image hautes performances exposent simultanément plusieurs plaques thermiques sans développement à une résolution élevée en moins de quatre minutes. Le contrôle numérique du repérage permet de réduire encore le temps de mise en impression. Poursuivant son développement technique dans la foulée de la Project D, Komori a l'intention de se pencher sur l'utilisation conjointe du procédé CreoScitex SP et de matériaux Agfa pour créer un nouveau système d'impression reposant sur l'utilisation d'un support lithographique évolué sur un substrat réutilisable plutôt que sur celle de plaques classiques. Cette technologie permettra la création de presses offset numériques respectueuses de l'environnement qui satisfont à la demande d'un marché en quête de matériel d'impression de haute qualité au rendement élevé.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...