Intergraphic 2006 : interview de Patrick Thuot, président du salon

à 24h00 de l'ouverture du salon, Patrick Thuot nous en présente rapidement les contours.

GL : Quels changement et quelles continuités pour Intergraphic cette année ?

PT / Intergraphic est l'éternel changement dans la continuité. Cette année, pour tenir compte de l'environnement français, le salon ouvre ses portes le mardi et non le mercredi, jusque à jeudi soir. Il sera fermé vendredi.
 
La soirée des trophées aua lieu mardi soir et non mercredi et la nocturne aura lieu mercredi soir et non jeudi.
 
Autre changement, la surface du salon est équivalente à celle de l'an dernier, mais sur un niveau seulement, ce qui devrait faciliter les déplacements des visiteurs, cette optimisation de l'implantation ayant été rendue possible par un meilleur agencement des salles de conférence. 
 
 
GL / Ne pensez vous pas que ces changements vont dérouter les habitués ? 

Nous espérons que non et pensons que ce nouvel agenda devrait au contraire rééquilibrer l'influence sur les 3 jours, d'autant qu'une importante campagne de communication auprès des donneurs d'ordres a été conduite. Pour la première fois, nous avons établi un partenariat avec BFM, l'AACC, l'UJJEF.
 
Nous avons en outre eu un passage ce matin même sur FRANCE INFO dans le journal économique.
 
A ce jour, on constate d'ailleurs une forte augmentation des pré-enregistremenrts de visiteurs régionaux, qui représentent près de 33% du total des pré-enregistrés.
 
 
GL / A 24H00 de l'ouverture des portes du salon, quelle tendance observez-vous en ce qui concerne les exposants ? 

On constate cette année un certain équilibrage entre le nombre d'imprimeurs exposants et celui de leurs fournisseurs.
 
Baugé, Evry Rotatives, Moselle-Vieillemard, Blanchard Printing, Taag, Cegedim, Miller Graphics, BR Graphique, Le Sanglier, JDC (ex-Fecomme Quebecor), Interval, Interroutage, Printor Direct nous ont fait le plaisir d'être présents sur le salon.
 
Au total, le salon devrait compter près de 250 exposants.
 
 
GL / Quid au niveau des conférences ?

Cette année, près de 53 conférences sont programmées, ce qui renforcera le positionnement d'Intergraphic comme vecteur d'information et de partage d'expertise.
 
L'accent sera moins donnée sur la technologie que sur le savoir-faire, l'expérience, la gestion des hommes et le management. Une session est ainsi dédiée à la prospective et une autre à la transmission d'entreprise.
 
 
GL / Et quoi de nouveau concernant la très attendue remise des Trophées Intergraphic 2006 de demain soir ?
 
Cette année, la cérémonie se tiendra à guichet fermé. On constate l'inscription de plus de 250 imprimeurs dont Quebecor, Lithotec, Sego, Maury, CPI, Montligeon, Comelli, LV, Imprimerie Nationale, Aubin Imprimeur...
 
L'un de ses temps forts sera la remise d'un trophée du meilleur produit print au service du caritatif. Un prix remis par Stéphanie Fugain, présidente de l'association Laurette Fugain.
 
A noter qu'elle sera animée par le tandem Frédéric Mitterand - Serge Guérin.
 
 
GL / En bref, que dire d'Intergraphic 2006 ?
 
C'est une oasis d'optimismle dans un monde de perplexité. C'est aussi un accélérateur de rencontres en ce début d'année. En bref, à consommer sans modération !
 
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...