Avec le nouveau ctp Magnus 800 de Kodak, l'imprimeur néerlandais Wilco renforce sa plate-forme de production pour attaquer l'Europe

L’imprimerie Drukkerij Wilco, implantée à Amersfoort aux Pays-Bas, s’est récemment équipée de deux CTP MAGNUS 800 de KODAK dans le cadre de son programme de développement à l’international et d’étoffement de sa gamme de services.

La société, qui avait tout d’abord été choisie comme site de test bêta pour cette machine, a désormais complètement intégré les nouveaux CTP à sa ligne de production. Elle bénéficie donc d’une productivité accrue, fruit de la vitesse élevée et de l’automatisation modulaire du MAGNUS 800. Imprimeur réputé, Wilco emploie près de 200 personnes et est plus particulièrement actif dans les domaines de la publication d’entreprise et de l’édition, notamment pour l’impression de livres scolaires et scientifiques. Il propose depuis peu à ses clients une solution complète, comprenant la phase de finition qu’elle sous-traitait jusqu’alors. C’est avec ces objectifs à l’esprit que Wilco a réalisé de nombreux investissements matériels, en s’équipant par exemple de deux MAGNUS 800 de Kodak. « Les deux CTP MAGNUS 800 ont été installés en août 2005 et ont déjà produit plus de 50 000 plaques », commente Johan MICHELS, Responsable du pôle technique chez Wilco. Et il ajoute : « La collaboration avec Kodak est très agréable. Nous avons eu des réunions téléphoniques hebdomadaires avec son service de Recherche et Développement en Israël tout au long de la période de test bêta. Leur équipe s’est réellement montrée à notre écoute en s’adaptant à nos besoins. Leurs machines font preuve d’une grande régularité et la manipulation des plaques est exceptionnelle. Que demander de plus ? Avec les MAGNUS, nous sommes comblés. » A l’heure actuelle, Wilco utilise cinq systèmes de Kodak — deux LOTEM 800, un MAGNUS 400 et deux MAGNUS 800 — en combinaison avec les plaques KODAK ELECTRA EXCEL HRL. L’acquisition des deux MAGNUS 800 avait pour but de remplacer une machine plus ancienne et d’accroître la capacité de production de l’entreprise en vue du développement des activités à l’international. En effet, Wilco dispose déjà d’une solide clientèle en Allemagne, en France et au Royaume-Uni.  Le MAGNUS 800 est fondé sur une technologie et des composants logiciels innovants destinés à accroître les performances et à réduire les périodes d’improductivité. Les différents systèmes de la gamme proposent un rendement de 15, 22, 30 ou 40 plaques à l’heure et peuvent être aisément mis à niveau pour faire face à une augmentation de la demande. En version entièrement automatisée, le MAGNUS 800 est équipé d’un dispositif de chargement automatique avec module mono ou multi-cassettes. Le module mono-cassette a une capacité maximale de 100 plaques tandis que le module multi-cassettes en accepte jusqu’à 500 puisqu’il est doté de cinq bacs pouvant chacun contenir 100 plaques d’un format différent. L’architecture du système entièrement automatisé est conçue pour acheminer les plaques en parallèle plutôt que de façon séquentielle : tandis qu’une plaque est en cours de gravure, la suivante est chargée et mise en attente. L’option Quick Plate Remake permet de refaire rapidement les plaques. L’opérateur peut ainsi contourner le module de chargement automatique en insérant une nouvelle plaque directement dans le dispositif d’insolation. Ce CTP est également simple d’emploi comme en témoignent ses fonctions de repérage, tétonnage et retrait automatique des intercalaires en ligne. Afin de s’intégrer facilement à tout espace de travail, les modules de cassettes peuvent être installés indifféremment à gauche ou à droite du dispositif de chargement automatique. Ils sont situés à hauteur de la taille pour un chargement ergonomique et aisé. « La cadence du MAGNUS 800 constitue pour nous un avantage indéniable », remarque M. MICHELS. « Nos presses bénéficient d’un rendement plus élevé car les temps d’arrêt entre les tâches sont écourtés et le repérage des plaques est plus précis. Enfin, la simplicité d’utilisation et de nettoyage ravit nos opérateurs. Tout cela mis bout à bout donne un produit aux performances incomparables. La manipulation des plaques est sans commune mesure avec celle des autres systèmes : six plaques peuvent être traitées en même temps sans aucune intervention manuelle. En cas de « raté », il est très aisé de le corriger car l’interface utilisateur est très claire. Il suffit de retirer la plaque en cause et la fabrication recommence immédiatement. Notre production de plaques a connu une croissance considérable en passant de 75 à 120 plaques à l’heure. » « Lorsque nous étions à la recherche d’un nouveau CTP, le MAGNUS 800 sortait largement du lot du fait de son haut niveau de sophistication. Il est évident que Kodak a repris les meilleures composantes du LOTEM et du TRENDSETTER en les combinant pour mettre au point le MAGNUS. Et c’est réussi. Ce CTP est en avance de quelques années sur tous ses concurrents. » « Les CTP sont des éléments clés de notre environnement d’impression et se sont bien intégrés à notre parc machines constitué de nombreux équipements de finition et presses. Pour conclure, M. MICHELS indique : « Le MAGNUS 800 prend en charge la trame STACCATO ce qui est un autre atout de poids en raison de l’importance que nous accordons à la qualité d’impression. »

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...