GPAO : très fortes pertes pour Aire Informatique en France

L'éditeur de logiciels de gestion de production assistée par ordinateur (GPAO) dédiés au secteur de l'imprimerie, a décidé, à la fin du mois d'Octobre dernier, de poursuivre son activité, bien que ses pertes cumulées soient supérieures à plus de la moitié de son capital social.

Disposant d'un capital de près de 800,000 euros, cela signiffie donc que la société a cumulé plus de 400,000 euros de pertes. Créée en 1982, longtemps basée dans la banlieue nord de Paris, à Aubervilliers (93), avant d'opter pour des locaux à Pantin, la société avait connu une forte croissance avant de rencontrer des difficultés à la fin des années 90. Au début des années 2000, son fondateur, Olivier Heu, décida de faire migrer sa société au Canada, sous le nom d'Airesys. Se positionnant, avec son logiciel Intraprint, sur les mêmes marchés que des entreprises comme Gamsys ou Graphisoft, Aire Informatique revendique sur son site, aujourd'hui encore, une grosse quarantaine de clients en France. En Amérique du Nord, Airesys annonce sur son site 14 clients imprimeurs.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...