Papier : l'usine UPM Kymmene Docelles choisit une enrouleuse hydraulique Allimand

L'usine vosgienne du groupe papetier a passé commande à Allimand d’une enrouleuse hydraulique pour sa machine à papier.

Le concept des enrouleuses Allimand est modulaire. L’enrouleuse hydraulique construite pour UMP Kymmene Papeteries de Docelles intègre deux modules : un module alimentation de mandrins et un module changement de bobine soit par soufflage soit par goose neck. Ces deux systèmes utilisés lors du changement de bobine sont complémentaires en fonction des grammages fabriqués et permettent de limiter les pertes de papier en début de premier enroulage. Mise en route en décembre 2005 avec une vitesse de production de 1 000 m/min, elle devrait atteindre d’ici cet été une vitesse maximum de 1 200 m/min. Cette enrouleuse hydraulique, conçue pour une largeur de feuille de 3 910 mm, fabriquera des grosses bobines d’un diamètre maximum de 2 800 mm, de papiers impressions écriture de plusieurs sortes, 60 à 120 g/m2 et une sorte à 160 g/m2. Dans le cadre de cette commande, Allimand a réalisé la totalité de l’automatisme avec automate et pupitre de contrôle. Le démontage de l’ancienne enrouleuse, l’installation de la nouvelle unité, le câblage, le tuyautage et la mise en service ont été optimisés afin de limiter le temps d’arrêt à 4 jours, comme prévu au contrat. Le pré montage et les essais ont été effectués au sein des ateliers Allimand. Le suivi de mise en route et la formation des équipes d’UPM Kymmene Papeteries de Docelles ont été assurés par le personnel Allimand. En parallèle de la mise en service de cette nouvelle enrouleuse hydraulique, Allimand est également intervenue sur la modification du poste de déroulage de la bobine. Enfin, il est à noter que ce matériel a bénéficié pour la première fois, d’une étude design au niveau des protections.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...