GPAO : Agfa et Gamsys s'interfacent par le bais d'un flux JDF standard

A la demande de Rudy Swinnen, directeur de l'imprimerie intégrée de l'Unesco (75), les deux fournisseurs de solutions de flux pour l'imprimerie, ont automatisé les process pré-presse grâce au JDF.

Grâce à cet interfaçage, le logiciel de GPAO Partner de Gamsys a intégré des paramètres de fabrication : type de papier, spots de couleur, etc. L'avantage de cette démarche est double : - le schéma d'imposition du deviseur devient de facto celui du fabricant, ce qui permet de disposer d'un coût de fabrication le plus proche possible de la réalité. - pour le pré-presse, l'avantage est d'obtenir une fiche de travail électronique complète permettant à terme tous les automatismes possibles et imaginables. Finis de plus les temps morts et les erreurs manuelles dûes à des étapes de double saisie. Au final, l'opérateur pré-presse obtient donc un plan de travail Apogee X automatiquement renseigné et ce, pour ses différents écrans : administration, options, plan, pages, résultats... D'ores et déjà opérationnel, cet interfaçage a la grand mérite d'être basé sur un flux JDF réellement standard, ce qui n'est pas si fréquent actuellement. Car à l'heure ou le JDF commence réellement à se développer, certains constructeurs tentent, par des adpatations subtiles du langage JDF, à rendre les interfaçages inter-constructeurs plus difficiles qu'ils ne devraient l'être. Avec l'objectif, inavoué, de faciliter la vente de leurs propres solutions globales. Ce qui va à contrario même du concept JDF.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...