Les directs de l'IPEX : les chinois débarquent dans les matériels d'imprimerie

Deux stands de constructeurs chinois (parmi les 40 indiens et chinois) ont retenu notre attention dans le domaine des presses offset et des matériels de façonnage.

Deux stands qui démontrent deux positionnements différents mais à avoir en tête dans le domaine des machines d'imprimerie...

 

UP Group : Ce groupe fondé en 2001 qui déclare disposer de 10 usines et de deux sociétés de négoce emploierait 4000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de près d'un milliard de dollars US.

La gamme des machines proposée est vaste, de la presse offset feuille 54x74 5 groupes à la presse à laminer ou à la vernisseuse automatique.

Si les machines semblent bien frêles dans le cas des presses offset, leur rusticité dans le domaine de la finition laisse dubitatif. Ce constructeur, qui n'est pas représenté en Europe annonce des tarifs imbattables (pour cause) : une 54x74 4 groupes à 250 000 euros...

 

Beiren Group

Ce groupe de 4000 salariés basé à Pékin développe également des presses d'imprimerie (rotatives presse, offset feuille) et des matériels de façonnage : platines de découpe, encarteuses piqueuse, massicots...

Dans ces deux domaines, le constructeur semble présenter une gamme beaucoup plus construite et sérieuse que celle de son compatriote, l'effort appliqué au design des matériels, très similaire à celui de productions occidentales, tendant à le démontrer.

Le constructeur présente ainsi une platine de découpe automatique, la Beiren MPQ 1050 à la filiation évidente, qui semble particulièrement aboutie. La société Allard Graphique aurait d'ailleurs signé une lettre d'intention en vue de la distribuer dans l'hexagone.

En matière de presses offset, Beiren présente la Beiren 200, une 52x74 4 groupes de belle facture (annoncée à 360000 dollars US) dont nous n'avons pu savoir s'il s'agissait d'un prototype hâtivement achevé pour l'IPEX ou, comme le directeur marketing nous l'annonçait, d'une machine opérationnelle depuis déjà 4 ans.

A cette réponse, nous n'aurons sans doute jamais de réponse, est-ce bien nécessaire, une seule chose étant toutefois sûre : il nous a été impossible d'obtenir de documentation technique, celle-ci n'étant pas encore disponible...

Si ces deux exemples ne reflètent pas forcément la situation réelle du marché chinois des constructeurs de machines d'imprimerie, ils mettent toutefois en avant le fait qu'il faudra compter avec eux dans les années à venir, avec un différentiel de prix (et de qualité) de près de 30%.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...