Labeur feuille : le président du Conseil Général du Val de Marne dénonce la vente de l'usine Imprimerie Nationale de Choisy

Le communiste Christian Favier souhaite rencontrer Dominique de Villepin pour aborder ce dossier.

La pillule de la cession de son usine de Choisy par l'Imprimerie Nationale a du mal à passer auprès des édiles du peuple. Il faut dire que 8 mois à peine après son implantation sur une ancienne friche industrielle polluée de Choisy à grands renforts de subventions publiques et suite à un incroyable lobbying des élus locaux, cette mise en vente fait désordre. Mais peut-il en être autrement quand cette cession est l'une des conditions exigées par les instances européennes de la concurrence suite à l'injection massive de capitaux publics (197 millions d'euros) dans une entreprises d'Etat au bord du gouffre et concurrente du secteur privé ? Dans ce contexte, l'élu communiste souhaiterait pouvoir s'assurer que l'avenir de l'usine et de ses 120 collaborateurs ne sera pas remis en cause par cette cession. Une démarche étonnante mais avant tout politique, car qui peut prédire l'avenir d'une entreprise en économie de marché et garantir l'emploi ? Un élu ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Paris
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise