Pré-presse : Fujifilm lève le voile sur son flux de travail du futur à l'IPEX

Fuji Photo Film annonce la disponibilité prochaine d’un flux de nouvelle génération pour l'imprimerie.

Doté d’une automatisation intelligente et basé sur le tout dernier Adobe® PDF Print Engine. Cette nouvelle technologie de flux de production a été spécifiquement conçue pour permettre aux ateliers prépresse de gérer de façon harmonieuse la production de plaques sur CtP et en impression numérique simultanément. L’utilisation de JDF (Job Definition Format) du CIP4 se généralise dans les Industries Graphiques. Afin d’optimiser les automatismes et les possibilités de connexion avec les autres systèmes, le nouveau flux de Fujifilm a été développé autour de JDF. Au cœur du système se trouve une base de données JDF qui coordonne et organise les tâches tout au long du processus de production. Fujifilm présente également de nouvelles possibilités d’imposition grâce à un serveur d’imposition intégré au flux, ce qui permet le reformatage complet d’un travail en un seul clic en cas de changement de type de presse. A mesure que la longueur des tirages se réduit, le nombre des travaux devant être traités efficacement par les services prépresse augmente. Fort de son expérience dans les flux de production prépresse, Fujifilm introduit la notion d’automatisation intelligente afin que le système soit capable de prendre lui-même les bonnes décisions. Par exemple, le flux sera capable d’améliorer automatiquement la qualité des images médiocres ou de décider de changer lui-même l’imposition d’un travail en fonction du type d’impression. Fujifilm a dévoilé lors d’Ipex 2006 un nouvel outil de contrôle des travaux, permettant une prévisualisation en 3 dimensions du document fini. Ce module d’épreuvage procure une vue détaillée du contenu et est, de plus, capable de simuler l’épaisseur du papier d’impression et sa brillance (ou celle des vernis sélectifs). Au cœur du nouveau flux de Fujifilm se trouve le système Adobe® PDF Print Engine récemment annoncé par le développeur. Ce nouveau moteur de rendu (successeur du CPSI) fonctionne en mode PDF natif, et grâce à lui, le RIPping des pages atteint un niveau de vitesse et d’automatisation nettement supérieur. En réunissant toutes ces technologies, Fujifilm permettra à ses clients d’augmenter leur capacité de production CtP et leur ouvrira une voie vers les nouveaux systèmes d’impression en appréhendant mieux les changements, aussi bien dans les méthodes de travail que dans les technologies d’imagerie. Le nouveau flux de travail de Fujifilm a été présenté lors du salon Ipex 2006 et sera disponible sous la forme de mise à jour pour les utilisateurs de Fujifilm Celebrant et Fuji Rampage Open Workflow dès son lancement fin 2006.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...