Intégration informatique : résultats 2005 conformes aux prévisions pour O2i

O2i confirme les prévisions de résultats de l’année 2005 délivrées lors de son admission sur Alternext en décembre dernier.

Le résultat d'exploitation ressort à 448 K€, soit une progression de 60 % sur l'activité « ingénierie informatique » par rapport à 2004.

Perspectives :

Forte des opérations de croissance externe réalisées en avril 2006 (acquisitions de l'activité ingénierie informatique d'Argos Nord et du leader en France de la formation continue sur les applications et logiciels pour la production graphique et audiovisuelle, M2i, O2i devrait enregistrer une croissance de son chiffre d'affaires supérieure à 30% sur l'année 2006.

Ces acquisitions ciblées, porteuses de nombreuses synergies commerciales et techniques renforcent le positionnement de O2i en tant que société de services dans le cadre de sa politique ambitieuse de développement.

La croissance attendue repose notamment sur l'élargissement de l'éventail des prestations grâce à M2i Formation, le ciblage renforcé vers les grandes entreprises et une présence territoriale plus large.

Passage à une cotation du titre en continu :

Euronext Paris par décision N°2006-0056 du 24 avril 2006 a entériné le changement de catégorie de cotation de O2i.

A compter du 27 avril 2006, la cotation de O2i sera transférée de la catégorie de cotation fixing (groupe de valeurs E1) à la cotation continu (groupe de valeurs E2).

Ce changement de cotation devrait entraîner une amélioration de la liquidité du titre.

A propos de O2i :

O2i est le leader français de l'ingénierie informatique pour la production graphique numérique. Cette société française propose des solutions et des services depuis plus de 16 ans aux professionnels de l'industrie graphique et de la communication (photograveurs, imprimeurs, agences de communication, éditeurs...).

Avec 7 % de parts de marché en France, la société domine un marché en croissance par une offre complète et globale.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...