Conjoncture : les investissements publicitaires en forte hausse sur le premier trimestre en France

C'est ce que révèle le dernier Baromètre mensuel de l'activité publicitaire plurimedia de TNS Media Intelligence.

En mars 2006, le marché publicitaire a généré près de 1891 millions d'euros d'achats et progresse de 9,8%. Le premier trimestre cumule 4631 millions d’euros d’investissements, soit une hausse de 9,3%, par rapport à l’an dernier, qui conforte la reprise observée sur 2005. Ces belles performances sont principalement dues aux secteurs des télécommunications, aux services et aux transports qui génèrent en Mars au total 135,4 millions d’euros et cumulent 314,9 millions d’euros supplémentaires depuis le début de l'année. Evolution notable depuis le début 2006, le redémarrage des secteurs des voyage-tourisme, de l’informatique et de la distribution. En revanche, l’alimentation réduit encore ses investissements de 7,7% en mars et confirme la mauvaise santé de la grande consommation observée depuis la fin de l’année 2004. Malgré une progression supérieure à la moyenne plurimédia, la presse maintient seulement son activité publicitaire en volume à +0,4% (vs +10,2% en valeur). Elle traduit la contre-performance des quotidiens nationaux qui ont perdu 5,1% de leur espace publicitaire sur le cumul trimestriel. La presse magazine montre elle des signes positifs. En radio, les stations généralistes et les musicales enregistrent respectivement +15,6% et +11,6% de revenus publicitaires bruts. A noter cependant que les évolutions en volume sont nettement moins élevées à +8,2% et +0,3%. Après un mois de février pénalisé par la période des vacances scolaires, les chaînes de télévision nationales redressent leur taux de croissance à +5% et recueillent en moyenne +2,2% de chiffre d’affaires brut sur le trimestre. Parallèlement, les chaînes thématiques bénéficient toujours de l’entrée de la TNT et recueillent +24,6% de gains ce mois-ci. Après un bon début d’année, la publicité extérieure enregistre de nouveau une croissance nettement inférieure à la moyenne plurimédia avec le désengagement des transports (-8,7% sur février et -26,6% sur mars). L'internet progresse quant à lui de 55%.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...