Conjoncture : les imprimeurs suisses à la diète sur le premier trimestre 2006

Le secteur des Industries Graphiques a connu une croissance zéro sur cette période, selon la dernière enquête de conjoncture du syndicat patronal Viscom.

Selon les résultats de l’enquête trimestrielle effectuée auprès des entreprises suisses de la communication visuelle, une croissance n’a pas été déjà relevée au cours du 1er trimestre 2006. Par rapport au trimestre précédent, la situation bénéficiaire actuelle est jugée négative de 30% des entreprises interrogées. Les perspectives de la marche des affaires démontrent une tendance plus croissante au cours des prochains mois.

Au cours du 1er trimestre de l’année 2006, la situation bénéficiaire de l’industrie graphique n’a pas progressé par rapport au 4e trimestre 2005. 8,6% des entreprises déclarent une amélioration, 61,3% une situation inchangée, et 30,1% une situation négative par rapport à la période précédente.

Position concurrentielle constante

Concernant l’estimation de leur position concurrentielle les entreprises sont plus optimistes. Seul 23% des réponses des entreprises, pondérées selon l’occupation, est négatif. 65,3% des participants déclarent une situation invariable de leur entreprise sur le marché intérieur.

Faible évolution positive de la marche des affaires attendue

S’agissant de la marche des affaires, les perspectives ne montrent pratiquement pas de différence significative entre les entreprises actives en amont (prémedia) et en aval (postpresse) de la fabrication des produits imprimés. Ces secteur s’attendent à un forte affaiblissement du marché. Contrairement à cette évolution, le secteur de l’impression ne montre pas une croissance de la situation au cours des six prochains mois (32,6% des entreprises interrogées). L’addition de toutes les réponses de l’enquête table sur une progression des affaires et à une croissance faible soutenue de l’ensemble de l’économie.

Les prix se maintiennent à un bas niveau

Avec une diminution répétée des prix de vente, la pression sur la concurrence est restée vive dans l’industrie graphique. 46,3% des entreprises ayant participé à l’enquête ont dû concéder une nouvelle diminution des prix de vente. En comparaison des chiffres du 4e trimestre 2005, cela signifie pour la branche une plus forte désagrégation des prix. Le taux de l’utilisation dans les entreprises de la communication visuelle s’inscrit à 88% - répété à un haut niveau.

94 entreprises occupant 5’007 collaborateurs ont participé à l’enquête conjoncturelle pour l’industrie graphique au 1er trimestre 2006, effectuée en collaboration avec le KOF/EPFZ.

A propos de Viscom

Avec quelque 900 entreprises membres, Viscom est la principale association d’employeurs et d’entrepreneurs de la communication visuelle. Viscom regroupe les entreprises classiques de l’industrie graphique et les sociétés actives dans les domaines de la création, de la conception, de la fabrication et de la diffusion des informations visuelles.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...