Instances : le programme du président Dulac pour le Sicogif

GraphiLine rediffuse in extenso le programme annoncé par le président Dulac, et qui constitue le socle de son engagement pour son deuxième mandat à la tête du Sicogif.


Programme pour un deuxième mandat
 
 
Poursuivre la recherche d’efficacité et l’harmonisation de nos services

Beaucoup a déjà été fait ces trois dernières années, dernièrement nous venons de créer notre propre service environnement, mais nous pouvons encore nous améliorer.


Poursuivre le développement du nombre d’adhérents

Il reste beaucoup à faire dans ce domaine, le taux de syndicalisation des entreprises étant particulièrement faible (30%) malgré le nombre élevé d’organisations syndicales patronales (7).


Développer les contacts techniques

Notre « commission technique » connaît un grand succès depuis maintenant dix ans. Nous envisageons de l’ouvrir, moyennant une cotisation spéciale, aux imprimeurs non-adhérents et aux professionnels de la chaîne numérique pour faire du SICOGIF la grande plateforme technique française de l’imprimerie.


Accroître l’efficacité syndicale

Grâce aux moyens mis en place, participer activement à la rénovation de la convention collective.
Affirmer et développer notre présence dans les nombreux organismes patronaux et paritaires.
Développer la communication grâce à plus de « Clin d’œil » et plus de communiqués :

- Aider notre environnement institutionnel à prendre conscience du poids économique de la filière de la communication imprimée.
- Entreprendre des opérations de communication qui pourraient faire perdre à l’imprimerie l’étiquette injustifiée de « pollueuse » qui lui est attribuée.


Développer les compétences


Grâce à des mini stages organisés au sein de notre propre organisation ou grâce à des collaborations toujours plus nombreuses avec l’U.I.G (Université des Industries Graphiques), aider nos adhérents à renforcer leur efficacité.


Parvenir à l’union professionnelle

Cela me semble à la fois indispensable et inévitable.
La mutualisation d’un certain nombre de nos services et commissions avec le GMI au sein de l’UDIF (Union de l’Imprimerie Française) est déjà engagée.
 
Cela concerne les commissions sociales, techniques et environnement, d’autres vont suivre dans les mois à venir.

Mon premier mandat aura été celui du rapprochement avec le GMI, j’espère que le second sera celui du rapprochement avec la FICG qu,i de son côté, semble y penser.


FRANCOIS DULAC

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...