MGI installe la 100ème Meteor DP en France

Lancée en avant première mondiale en janvier 2004 sur le Salon Intergraphic, la nouvelle gamme de presses numériques Meteor DP du constructeur français MGI a gagné ses lettres de noblesse en France et à l’international.

MGI vient de fêter, deux ans après DRUPA 2004, l’installation en France de sa 100ème Presse Numérique chez l’Imprimerie « La Station Graphique (Imprimerie Euroland) » en mai 2006.

Il y a des parcours qui méritent d’être soulignés. Fort de plus de vingt ans d'expérience dans le numérique, la société française MGI lançait il y a deux ans sa nouvelle génération de presses numériques Meteor DP, un concentré d'innovations technologiques alliant offset et numérique. Ce lancement a connu un véritable succès commercial.


Nous avons suivi avec intérêt le parcours de ce groupe français au profil innovant (Label Oséo Anvar), devenu un acteur incontournable en France et qui, en deux ans, a construit un réseau de plus de 35 distributeurs dans le monde entier.


A cette occasion nous avons rencontré son Président Directeur Général, Edmond Abergel.

Vous venez de fêter cette 100ème installation en France, c’est un succès industriel et commercial, quels en sont les principales clés ?

Edmond Abergel : Le succès de la gamme Meteor DP repose sur trois principes clés:

  1. la complémentarité (et non pas l’opposition) entre l’impression numérique et l’offset
  2. Un concentré d'innovations technologiques permettant d'aborder tous les marchés des industries graphiques, Papiers, Plastiques, E Printing, Tirage photo, etc.
  3. Nous avons positionné nos équipements à un niveau de prix permettant à nos clients d’investir dans le numérique, sans risque financier pour leur entreprise, avec un retour sur investissement rapide et l'opportunité d'accéder à des marchés en forte croissance.


Vous occupez aujourd’hui en France une part de marché conséquente dans les industries graphiques, votre croissance à l’international est importante, pourriez-vous nous en dire plus ?

Edmond ABERGEL : Que ce soit en Europe, aux Etats Unis avec notre filiale MGI USA, en Amérique du sud, en Inde, au Japon, en Australie où nous avons signé des accords de distribution, ce sont les mêmes avantages qui séduisent nos partenaires, une vraie technologie de presse numérique avec un positionnement prix attractif et la possibilité de répondre au marché de l 'Impression à la Demande.

Un autre élément que je peux vous rapporter est la pertinence que nos solutions d’impression apporte auprès de distributeurs de matériel offset représentatifs, qui recherchent une complémentarité dans leur offre commerciale.

Vous avez également de nouveaux entrants, comme le contrat de distribution que nous venons de signer avec la société UNISOURCE au Canada (5Milliard $ de CA), fabricant de papier et de documents imprimés, qui recherchait une technologie d’impression numérique professionnelle pour se diversifier auprès de ses clients.

Le marché de l’impression numérique est en plein développement, est-il arrivé à maturité ou continuera-t-il à progresser ?


Edmond ABERGEL : Ecoutez, toutes les analyses sérieuses, en France, aux USA, comme celles de Cap Venture - info Trends, montrent que ce marché vient juste de commencer sa phase de maturité, que sa croissance depuis 3 ans et pour les 5 prochaines années est de l’ordre de 15% par an. Pour autant près de 80% des imprimeurs ne sont pas équipés en presses numériques, il y a donc un potentiel de croissance très important.

A cela il faut rajouter de nouveaux marchés qui apparaissent pour lesquels nos solutions répondent avec succès, tels que le marché de la carte plastique personnalisée (incontournable des programmes de fidélisation client, identitaires, de sécurité, de la santé, etc.), ou l’E-Printing qui représente déjà un marché de 400M$ aux USA avec une croissance de 70% par an (d’ou notre partenariat avec PrintFlux) et bien sûr le tirage photo qui représente une opportunité considérable pour les années à venir et sur lesquels nous nous  positionnons avec une solution clé en main (borne multimédia et finition UV). Bref, je crois qu’il y a des opportunités pour qui voudra aller de l’avant sur ces marchés.

Une dernière question, vous fêtez la 100ème installation de votre gamme Meteor DP, quels sont vos clients types ?

Edmond ABERGEL : Les industries graphiques représentent près de 80% de nos placements, le reste étant dans les grandes administrations ou l’industrie. Mais au sein des industries graphiques nous couvrons des entreprises de taille et de métiers très différents ;  imprimeurs traditionnels de labeurs  jusqu'à l’Imprimerie de plusieurs centaines de personnes, fabricants de cartes plastiques ou de PLV, sérigraphes, sociétés de packaging, prestataires de services, agences de communication, éditeurs, etc.

C’est très varié car nos solutions  s’intégrent dans des environnements d’applications et de métiers très diversifiés. C’est une des forces de notre gamme Meteor DP et de sa ligne de finition, de répondre à des besoins de production que peu de constructeurs peuvent offrir et c’est pour nous une démarche permanente d’innovation pour notre département R&D.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...