Papier : l'environnement, au coeur de la stratégie du papetier Condat

L’usine de Condat est non seulement l’un des sites les plus compétitifs d’Europe, mais c’est aussi l’un des plus respectueux de son environnement.

Ainsi, Condat a été l’un des tous premiers papetiers à obtenir la norme environnementale ISO 14001 en 2000, une cetification renouvellée pour 3 ans en 2005.

Condat a également reçu en 2005 l'enregistrement EMAS. Le système de management environnemental mis en place à Condat est ainsi reconnu au niveau international. Il valide la mise en place opérationnelle d'un programme d'amélioration continue dans le cadre du développement durable, en matière d'environnement.

Rencontre avec Jean-François Reynier, directeur adjoint de l’usine et responsable Energie et Environnement, qui nous ouvre les portes de l’usine sur les questions environnementales :

«On ne s’engage pas dans la certification environnementale pour des raisons commerciales, mais pour structurer une démarche d’amélioration continue de la performance environnementale
de l’entreprise. La certification est un outil de prévention des risques et de gestion des impacts environnementaux.»

La méthodologie est simple : l’entreprise liste tous les aspects environnementaux qui découlent de ses activités. Puis elle détermine ceux qui ont un impact significatif sur l’environnement, de façon à mettre en face des barrières de protection et des objectifs d’amélioration. Elle vérifie sa conformité avec les exigences réglementaires et prend si nécessaire les mesures qui s’imposent. Le choix des objectifs et des cibles d’amélioration constitue le programme de management en matière d’environnement à partir duquel elle va conduire sa politique environnementale.

Structurer une démarche de progrès

Condat a été l’un des premiers papetiers à obtenir la norme ISO 14001 en 2000. Une certification renouvelée en 2003, toujours sur la base de la norme ISO1996. Le dernier renouvellement, en décembre 2005, a été fait sur la base de l’ISO 2004, plus exigeant…

Cette norme est plus exigeante que la précédente, avec la prise en compte de deux paramètres supplémentaires : les impacts environnementaux de tout ce qui se passe en amont et en aval de la fabrication du papier et ceux générés par les sous-traitants. Parallèlement, et conformément à la politique environnementale du Groupe Lecta, Condat s’est engagé dans une démarche EMAS. Celle-ci est encore plus exigeante que l’ISO14001, explique Jean-François Reynier, car EMAS impose la formalisation de l’analyse environnementale qui décrit de façon littérale l’ensemble des activités et leurs conséquences sur l’environnement. Et surtout, elle impose de communiquer de façon transparente via une déclaration environnementale annuelle. Celle-ci met à la disposition des clients, des actionnaires, du voisinage, du
personnel ou encore des autorités, l’ensemble des informations décrivant l’impact sur l’environnement des activités de l’entreprise.

La politique environnementale de Condat

Dans le cadre du développement durable et de la démarche d’amélioration continue de ses performances, Condat s’engage à appliquer une politique de protection de l’environnement, de prévention de la pollution, de respect des exigences légales et des autres exigences qui lui sont applicables, dans la transparence avec les parties intéressées que sont ses actionnaires, ses voisins, ses clients, son personnel et les autorités.

Les 5 axes stratégiques principaux sont :


Promouvoir le développement durable depuis notre approvisionnement en pâte à papier, jusqu’au recyclage de notre produit fini,

Identifier nos aspects environnementaux pour actions spécifiques,

Valoriser au maximum les sous-produits et les déchets,

Enrichir le système de management environnemental en développant la compétence et la motivation du personnel ainsi que les outils nécessaires à la mise en œuvre de notre politique,

Obtenir la participation de nos fournisseurs et sous-traitants dans notre programme de progrès continu.

Plus d'articles sur les chaînes :

Dordogne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...