l'imprimerie suisse Weber (Partenaires Livres) revendue à l'allemand Arques Industries AG

Mais où s'arrêtera donc l'appêtit du groupe financier allemand dans l'imprimerie ?

S'il est un dicton que les imprimeurs devraient avoir en tête, c'est bien celui selon lequel il faut toujours investir dans un secteur d'activité, quand celui-ci se trouve en bas de cycle.

C'est à priori ce que réalise, à grande échelle, le groupe financier allemand Arques Industries AG, au grand étonnement des imprimeurs, qui voient se développer un concurrent auquel ils ne s'attendaient pas. 

Car en quelques mois, la société est devenue l'un des leaders pan-européens du secteur de l'imprimerie, avec une présence industrielle en Allemagne, en France et en Autriche, au travers de sa filiale Arquana.

En France, le groupe a racheté l'usine d'Evry de l'Imprimerie Nationale, une unité dont l'avenir semblait fort compromis.

Dernière surprise en date, nous venons d'apprendre en exclusivité la cession de l'Imprimerie Weber, l'unité suisse du groupe français Partenaires Livres basée à Bienne, à Arques Industries AG.

Si les modalités de la cession ne nous ont pas encore été revélées, nous sommes en mesure de dévoiler qu'elle devrait à terme rejoindre le pôle imprimerie de la société, à savoir Arquana.

A noter que cette cession concerne une unité du groupe Partenaires Livres qui n'avait pas été intégrée  dans la nouvelle structure issue de la fusion, en Juin 2005, entre sa société mère et le pôle couleur du groupe Chevrillon Philippe (CPI).

Employant 260 collaborateurs, l'imprimerie Weber est active tant dans le domaine de l'offset feuille (5 presses dont 4 Roland 702, 704, 706 et 905) que dans celui de la rotative de labeur avec 3 rotatives Rotoman 2000 16 pages, dont 2 machines en tandem (32 pages DIN A4) et une 48 pages Lithoman 2048, 4 groupes d´impression doubles (4/4).

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...