Presse : en rouge à l'Urssaf, Libération obtient un délai de paiement

Libération ne s'en sort décidément pas. La nouvelle équipe chargée de sauver le quotidien a un mois pour trouver LA solution.

La correspondance de la Presse a révélé hier que le quotidien national avait obtenu un report d'un mois pour payer ses charges sociales.

Libération enregistre 5,4 millions d'euros de pertes au premier semestre 2006, pour un chiffre d'affaires de 68 millions sur 2005 et une perte nette de... 23% !

La direction du journal entend bien profiter du mois qui s'annonce pour se refaire. Les solutions envisagées seraient l'accueil de nouveaux partenaires et une nouvelle formule pour le quotidien.

Si dans un mois, la société ne peut pas régler sa dette, elle devra songer à une procédure de sauvegarde, la mise en redressement judiciaire ou à l'extrême, un dépôt de bilan. 

Le compte à rebours est lancé...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...