Commerce illégal de bois : Stora Enso et UPM mis en accusation par Greenpeace

Dans un rapport publié le 19 Septembre et intitulé "Partners in Crime : a Greenpeace investigaton into Finland's illegal timber trade with Russia", l'organisaton écologiste reproche aux deux groupes papetiers de participer au commerce illégal du bois avec la république de Carélie.

Au terme de cette enquête publiée en anglais, Greenpeace reproche notamment aux autorités finnoises des contrôles insuffisants aux frontières qui permettraient l'importation de bois ne correspondant pas aux obligations "écologisites" promues par les mêmes autorités.

 

Coupe de bois en carelie
Coupe de bois en Carélie dans une zone prétendument protégée

Entre Juin  et Août 2006, Greenpeace a ainsi recensé 5 cas d'importation de bois coupés dans des zones normalement protégées et donc considérés comme illégaux en Finlande, par les deux groupes papetiers. 

Deux groupes auxquels l'organisation reproche en outre le discours écologiste malgré l'absence de contrôle de leurs approvisionnements en Russie.

A noter que Stora Enso est partiellement contrôlé par l'état finlandais. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...