Presse : Libération reste dans les kiosques

Les bruits de couloir de ce week-end se sont éteints, l'imprimeur de Libération continuera bien à imprimer le quotidien normalement.

Il était question de dettes, de baisses des tarifs d'impression, de menaces d'arrêt de l'impression du quotidien. 

Toutes ces rumeurs ont été démenties ce matin par Vittorio de Filippis, le PDG du journal. 

"Depuis le début de la procédure de sauvegarde, nos factures sont en règles" tient-il à souligner.

A noter que Libération est actionnaire à hauteur de 26% dans son imprimerie, aux côté du groupe Riccobono.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...