Environnement : Greenpeace mord dans la Pomme

Greenpeace mène un vrai combat contre Apple qui semble rester insensible à sa campagne de recyclage des matériaux informatique.

Greenpeace a récemment été exclu du salon MacExpo à Londres où il tenait un stand baptisé "Green My Apple".

Selon l’organisateur les écologistes n’avaient été admis qu’à la condition de ne pas prendre de photos sur les autres stands. Greenpeace ne s'est pas gêné pour outrepasser ses droits, et s'est immédiatement fait exclure du salon.

Dans le collimateur de Greenpeace : le PVC et les retardateurs de flamme bromés. Ces produits auraient des effets à long terme sur la reproduction humaine.

L'Organisation Non Gouvernementale reproche également à la firme de ne pas avoir de vraie politique de recyclage.

Greenpeace a récemment sorti un classement des entreprises ; "Guide pour une hi-tech responsable" qui les classe les entreprises en fonction de l’emploi de substances chimiques dangereuses et de leurs pratiques de recyclage des déchets électroniques. Le classement reprend les 14 plus grands producteurs de téléphones ou ordinateurs. Apple prend la 11ème place.

"Greenpeace regrette le mauvais classement d’Apple au sein de ce guide, puisqu’ils mettent en avant leur leadership en matière de design et de marketing. Tout ça ne se traduit hélas pas en terme d’innovation écologique" remarque Yannick Vicaire de Greenpeace France.
 
 
green my apple
Un des logos "Green my Apple" utilisé par Greenpeace

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...