Stora Corbehem : la messe est dite...

Alors que les organisations syndicales s'accrochent encore à de nouvelles demandes de négociaitons concernant la cession de deux machines à papier à l'arrêt à un pool de salariés et d'investisseurs, le groupe papetier finlandais a clairement laissé entendre que les négociaitons étaient désormais closes.

Car selon la direction de Stora Enso, le projet de reprise des deux machines ne serait absolument pas viable, aspect que d'éventuelles subventions publiques ne modifierait pas fondamentalement.

Il est d'ailleurs étonnant que de telles négociaitions aient pu avoir lieu car la démarche actuelle de l'industrie papetière consisite plutôt à réduire des capacités de production dans les pays riches pour les redéployer sur les marchés émergeants, notamment le Brésil et la Russie pour Stora Enso.

storacorbehem_400
Manifestation Stora nso Corbehem à Bruxelles (photo Filpac CGT)
 

 

 


Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...