Papier : modélisation et simulation en 3D d’un réseau fibreux, à l’EFPG

Le 6 novembre dernier, Rémi VINCENT a soutenu à l’EFPG une thèse de doctorat de l’INP Grenoble, dans la spécialité Génie des procédés.

Il a présenté ses travaux de recherche sur la « Modélisation et simulation en trois dimensions d’un réseau fibreux en vue de prédire ses propriétés physiques ». Cette thèse CIFRE avec la société Tembec, a été préparée au sein du laboratoire de recherche de l’EFPG (LGP2), sous la direction de Christian VOILLOT, professeur EFPG, et la co-direction de Martine RUEFF, ingénieur de recherche EFPG.

L’art du papetier consiste à choisir les matières premières fibreuses en fonction de critères économiques et de leur potentiel papetier, puis de leur faire subir les traitements adaptés.

Un outil de simulation numérique a été développé afin de mieux comprendre l’influence de la morphologie des fibres sur les caractéristiques du papier. Ce logiciel permet de générer, manipuler et visualiser un réseau fibreux dont la structure ressemble à celle d’un papier de laboratoire. Les principales propriétés de contexture ainsi que la résistance à la rupture en traction du réseau ont été déterminées et une méthode de Lattice-Boltzmann appliquée pour estimer sa perméabilité.

En octobre 2005, lors du Forum de l'Innovation ATIP, le Prix spécial du jury avait récompensé le caractère novateur de cet outil. La description de l’étude est disponible en ligne : « Simulation en 3D de la structure du papier »
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...