Esko et DS Smith Kaysersberg primés aux étoiles de l'ondulé 2006 de l'ONDEF

DS Smith Kaysersberg vient de recevoir une étoile de l'ondulé mettant en avant les fonctions innovantes du logiciel ArtiosCAD d'Esko pour la création d'emballages virtuels


Esko, leader du marché des solutions de préproduction d'emballages et DS Smith Kaysersberg, spécialiste dans la conception, la fabrication et la vente d'emballages sur mesure en carton ondulé, viennent de se voir décerner une étoile de bronze dans la catégorie innovation technologique pour la réalisation de l'emballage en carton ondulé d'une pièce détachée destinée au domaine de l'armement.

« Le dossier était classé secret défense, nous avons développé l'emballage sans disposer physiquement du produit, à partir de fichiers numériques. La commande a donc pu être passée sans jamais disposé du produit final, l'emballage ayant été réalisé virtuellement, présenté et animé en 3D.

Lors de notre intervention, nous avons démontré au jury les points innovateurs de ce logiciel passerelle entre 3D et 2D. Il est certain que ce résultat est le fruit d'un développement spécifique lancé depuis 1999 et réalisé avec Didier Blanvilain, Application Sales Manager CAD/CAM d'Esko, avec qui nous partageons fièrement cette victoire », commente Pierre-Henri Guardiola, le directeur Développement de DS Smith Kaysersberg.

Reconnue en Europe pour ses capacités de développement, d'innovation et de recherche de solutions en matière d'emballages en carton ondulé, la société DS Smith Kaysersberg a reçu cette étoile de bronze pour l'utilisation du logiciel ArtiosCAD 3D Designer, 3D Solid Import et 3D animation.

Rappelons que les étoiles du carton ondulé sont remises chaque année par l'Ondef, l'association des onduleurs de France dont l'objectif est de promouvoir le carton ondulé et la FFC, la Fédération Française du Cartonnage. « Tout est né, il y a quatre ans, lorsque nous avons demandé à Esko d'élaborer un module pour recevoir, lire et interpréter les fichiers 3D venant de nos clients afin de les travailler pour ensuite les basculer dans le logiciel ArtiosCAD », indique Pierre-Henri Guardiola. Très vite, Esko a relevé le défi en concevant la passerelle permettant de relier le logiciel ArtiosCAD aux logiciels 3D couramment utilisés par les designers du monde de l'automobile. « Quelques temps après, le site de Saint-Just en Chaussée a été bêta test de ce module qui associe la possibilité de développer le packaging et d'en visualiser la restitution en volume tout en y associant le produit », déclare Paul Leuillier, responsable du BE de Saint-Just, qui ne tarit pas d'éloge sur la fonction avancée d'ArtiosCAD. « Grâce à ce module, il est possible de recevoir les fichiers de nos clients et de travailler sur le produit en 3D alors que le produit est encore virtuel. On peut ainsi présenter une animation du couple emballage produit. »

Signalons enfin que sur les 25 étoiles de l'ondulé distribuées, 15 proviennent de bureaux d'études utilisateurs d'ArtiosCAD, le logiciel de CAO le plus utilisé pour l'emballage. ArtiosCAD permet notamment la conception structurelle, le développement du produit et le prototypage en direct.
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...