Le Ghent PDF Workgroup 4 nouvelles Spécifications destinées à 2 marchés supplémentaires

L'impression numérique grand format et la sérigraphie sont concernés.

Les Spécifications répondent à la demande croissante de pratiques d'excellence sur ces marchés, qui embrassent de plus en plus les flux PDF.

Les 4 nouvelles Spécifications s'ajoutent aux spécifications GWG 2005 v3 qui offrent les meilleures pratiques pour l'échange de fichiers PDF dans les flux graphiques et d'édition.

Andy Den Tandt, responsable technique des produits chez Enfocus et coprésident du sous-comité Spécifications GWG, explique : " En tant que groupe, nous sommes réellement fiers du progrès réalisé et de la vitesse à laquelle nous avons travaillé et développé ces pratiques d'excellence en matière de spécifications PDF pour les applications de production. L'objectif du Ghent PDF Workgroup est de faciliter la production de documents numériques fiables, de la création à la production imprimée. Pour se faire, le Ghent PDF Workgroup examine le flux de production complet et toutes les étapes qui influent sur le résultat final. "

" Les clients connaissent généralement les spécifications pour le procédé offset. Cependant, il arrive fréquemment qu'ils n'aient pas connaissance des exigences pour la sérigraphie ou l'impression numérique. Par conséquent, ces nouvelles normes aideront à livrer des fichiers adaptés à ces procédés d'impression ", dit Nick Stevens, directeur technique, SP Group, un des plus importants sérigraphes et imprimeurs numériques, y compris le grand format, du Royaume-Uni.
*
Le GWG s'intéresse à d'autres marchés *

Les quatre nouvelles spécifications s'ajoutant à la version 3 des spécifications GWG 2005 s'adressent à deux nouveaux marchés :
Impression numérique grand format : des productions imprimées haute résolution utilisant des linéatures de trame supérieures à 150 lpi (60 l/cm) ou des technologies de tramage spéciales telles que le tramage FM, stochastique, etc., ou l'impression grand format (les pages sont créées à une échelle du format final).

Dans les spécifications standard GWG CMYK HiRes, les images en couleurs et échelles de gris ne doivent pas avoir une résolution inférieure à 100 dpi, ni supérieure à 300 dpi. Cette pratique est courante pour de nombreuses applications d'impression en haute résolution utilisant des trames maxi de 150 lpi (60 l/cm).

Pour des productions particulières, l'utilisation, seule ou en association, de trames plus haute fréquence, du tramage FM ou du tramage stochastique, peut exiger des résolutions plus élevées afin d'obtenir les meilleurs résultats possibles à l'impression. Le GWG conseille alors d'utiliser les spécifications "CmykVeryHiRes" et "SpotVeryHiRes".

L'utilisation de ces paramètres ne modifie pas la résolution de l'image (c.-à-d. aucun sous-échantillonnage durant la création du PDF et le contrôle des fichiers). La résolution de l'image pour les applications en très haute résolution peut varier selon la technologie de tramage utilisée et le sujet.

En règle générale, il est conseillé d'utiliser une résolution de 1,5 à 2 fois supérieure à la linéature de trame, pour un tramage traditionnel. Pour des technologies de tramage telles que FM, stochastique et autres, il est possible de suivre les directives du fabricant ou de définir soi-même la résolution d'image optimale en imprimant des cibles d'impression.

Sérigraphie : Pour l'impression sérigraphique industrielle et graphique utilisant des linéatures entre 15 lpi (6 l/cm) pour les -imprimés destinés à l'extérieur et jusqu'à 150 lpi (60 l/cm)pour ceux destinés à un usage à l'intérieur. La technologie de tramage peut varier, allant du tramage traditionnel (point rond et ovale) à d'autres technologies de tramage telles que FM, stochastique, etc.

   * " CMJN (ScreenPrintCmyk_1v3)
   * " CMJN+ton direct (ScreenPrintSpot_1v3)

Ces nouvelles spécifications intégrées à la version 3 GWG 2005 rejoignent les récentes Spécifications Packaging du GWG.  (Voir aussi le communiqué " Kraft Foods Inc. et Square testent les nouvelles spécifications Packaging du Ghent PDF Workgroup ", diffusé le 10 janvier 2007.

Les membres du GWG regroupent des associations professionnelles: CMBO (Pays-Bas); CITAGM (Espagne); CITAGM (Espagne); DDPFF (Danemark); ERA (Allemagne); Febelgra (Belgique); FESPA (Royaume-Uni); FICG (France); FTA (États-Unis); IDP Groupe (Pays-Bas); IPA (États-Unis ); Medibel+ (Belgique); Nederlands Uitgeversverbond (Pays-Bas); PDFX-ready (Suisse); PPA (UK); SICOGIF (France); Taga Italia (Italie); VFG (Autriche); VIGC (Belgique); VISKOM (Norvège); et VSD (Suisse).

Les fournisseurs membres sont à ce jour : Adobe, Adstream, Agfa, Artwork Systems, Callas, CGS Publishing Technologies, Dalim Software, Enfocus Software, Esko-Graphics, Global Graphics, Gradual Software, Heidelberg, Kodak, OneVision, pub-specs, Quark, et Screen Europe.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...