Affichage : les français privés d'affiches électorales pour les présidentielles ?

Un mouvement de grève affecte la société Clear Channel, chargée du collage des affiches électorales après avoir remporté un marché public. 

Car le collage des affiches électorales devant les 85000 bureaux de vote français est pris en charge par l'Etat, depuis 2002.

Attributrice de ce marché, les 12 candidats ont signé une subrogation lui confiant le collage de leurs affiches (2 euros la grande affiche et 1 euro la petite, soit un potentiel de chiffre d'affaires de 3 millions d'euros), la société américaine traverse une mauvaise passe : depuis lundi, un mouvement de grève paralyse en effet ses équipes de colleurs, équipes qui revendiquent une augmentation de salaire de 200 euros pour les salariés gagnant moins de 1600 euros, sachant que le démarrage des opérations de collage est prévu pour le Lundi de Pâques (!).

Ce type de mouvement, qui éclate à quelques semaines de l'échéance électorale, tend à se multiplier ces dernières semaines, comme on a pu le constater au port de Marseille ou comme  comme peuvent le sentir les parisiens dont les poubelles ne sont plus ramassées ces derniers jour.

Si les français profiteront du week-end Pascal annoncé ensoleillé pour se reposer, il ne semble pas en être de même chez Clear Channel ou il sera sans doute passé à négocier, la direction de l'entreprise se voulant rasurante et déclarant que dans tous les cas de figure, la campagne d'affichage ne serait pas menacée.

Si tel était le cas, il est fort à parier que les militants de base reprendraient affiches, pots de colle et pinceaux , au grand soulagement... des finances publiques ! 

affichesvierges_400
Panneaux d'affichages vierges dans un village de Beauce
 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...